PSA ferme deux de ses sites en Chine

Publié le 2019-08-14 à 10:41  |  China.org.cn

Carlos Tavares, PDG de PSA Groupe, a décidé avec son partenaire chinois Dongfeng de se défaire de deux sites de la société et de la moitié de ses salariés, selon Reuters.

La joint-venture est susceptible de fermer l'une des 4 usines d'assemblage qu'ils possèdent en Chine et d'en vendre une autre. PSA tenterait ainsi se limiter la casse sur le premier marché automobile mondial, où l'entreprise subit depuis des années une crise profonde avec pour conséquence une accumulation de pertes financières.

Le groupe français avait suggéré de mettre fin à son alliance de 27 ans avec son partenaire, et avait même évoqué un possible retrait définitif de la Chine,

En 2018, les ventes de PSA en Chine sont tombées à 251700 véhicules, contre un pic à 731000 en 2014, et ses chiffres ont chuté de 60% sur les 6 premiers mois de l'année.

(Rédactrice : Claire SHENG)