La Chine rend publique les qualifications des enseignants en ligne étrangers

Publié le 2019-07-16 à 15:27  |  People's Daily

Les six départements du gouvernement central chinois, dirigés par le Ministère de l'Education, ont publié un nouveau règlement concernant les services de tutorat en ligne. Il indique d'abord que les enseignants en poste dans les écoles primaires et secondaires ne seront pas autorisés à fournir de tels services.

En outre, les étrangers devront désormais fournir des détails sur leurs antécédents scolaires personnels, leur expérience professionnelle et les accréditations correspondantes pour pouvoir travailler dans le secteur, tandis que les tuteurs en chinois, mathématiques, anglais, politique, histoire, géographie, physique, chimie et biologie devront avoir les qualifications d'enseignant correspondantes prescrites par l'État.

Selon le règlement, de nombreuses plates-formes de formation en ligne présentent divers problèmes, tels que des « informations vulgaires et nuisibles et des jeux en ligne » qui ne sont pas liés à l'apprentissage, des activités de tutorat centrées sur le passage de tests qui bafouent la loi sur l'éducation, des tuteurs peu qualifiés et des difficultés pour les consommateurs demandant un remboursement.

De plus, les autorités éducatives provinciales devront tenir un registre des établissements de formation, de leur contenu et de leur personnel. En outre, des certificats pertinents seront nécessaires si les fournisseurs de services utilisent des ressources d'apprentissage étrangères.

Enfin, les séances de tutorat ne devront pas dépasser 40 minutes et être suivies d'une pause d'au moins 10 minutes, tandis que les séances de tutorat en direct pour les étudiants en phase de scolarité obligatoire dans le pays ne devront pas avoir lieu après 21 heures.

(Rédactrice : Claire SHENG)