La Chine rejette les rumeurs sur la sécurité du barrage des Trois Gorges

Publié le 2019-07-09 à 14:25  |  People's Daily

Les autorités chinoises ont rejeté les rumeurs circulant sur les réseaux sociaux, selon lesquelles le barrage des Trois Gorges serait en train de se rompre et constituerait une menace pour la population locale, affirmant que l'intégrité structurelle du barrage était intacte et que ses différentes fonctions fonctionnaient correctement.

Selon un communiqué d'une équipe d'experts en sécurité de China Three Gorges Corporation, l'exploitant du barrage, publié le 6 juillet sur son compte WeChat, les changements structurels du barrage depuis son achèvement en 2006 sont de l'ordre du millimètre.

Les divers facteurs de sécurité contrôlés se situent également dans les limites prévues et le barrage fonctionne « normalement, de manière sûre et fiable », ont-ils déclaré, ajoutant qu'ils surveillaient de près le barrage, qui compte plus de 12 000 instruments d'observation internes intégrés dans son corps principal.

« Parmi tous les hauts barrages que nous avons étudiés dans le monde, le barrage des Trois Gorges est l'un des meilleurs en termes de diversité des facteurs de sécurité surveillés et de couverture de surveillance, ainsi que du taux d'intégrité des instruments d'observation internes et de leur niveau d'automatisation », a dit l'équipe.

Selon l'équipe, les changements structurels minimes sont normaux et ont probablement été causés par des changements périodiques du niveau de l'eau, de la température et de la répartition inégale de la gravité sur le barrage d'une hauteur de 185 mètres et d'une longueur de 2 309 mètres.

Le barrage des Trois Gorges, situé sur le fleuve Yangtsé à Yichang, dans la province du Hubei (centre de la Chine) est le plus grand projet hydroélectrique au monde, avec 26 turbogénérateurs. L'année dernière, il était capable de produire 100 milliards de kilowattheures d'électricité par an, économisant ainsi environ 31,9 millions de tonnes de charbon, a précisé la société China Three Gorges Corporation à la fin de 2018.

La semaine dernière, un utilisateur de Twitter a publié des photos satellites prétendument prises par Google Maps montrant un barrage déformé et affirmé que le barrage pourrait se rompre et toucher les personnes vivant en aval. Le message a finalement été republié sur Sina Weibo, l'équivalent chinois de Twitter, suscitant de violentes réfutations de la part d'internautes.

La société China Aerospace Science and Technology Corporation a récemment utilisé son satellite d'observation de la Terre Gaofen-6 pour prendre une photo haute définition du barrage des Trois Gorges afin de démystifier les rumeurs. La photo montre que la structure du barrage est parfaitement normale.

Selon le Quotidien du Peuple, les images prises par satellite pourraient avoir été déformées en raison de la température, des conditions météorologiques, de la rotation de la Terre et de nombreux autres facteurs. En conséquence, de nombreuses images satellites ont nécessité un étalonnage supplémentaire et des données précises. En outre, la Chine utilise une norme de coordonnées de cartographie numérique différente (GCJ-02) par opposition au World Geodetic System 1984, plus communément utilisé. Cela signifie que les algorithmes utilisés pour calculer les coordonnées GPS sont différents, ce qui influe aussi légèrement sur la précision des résultats de l'image finale.

Il est également à noter que la loi chinoise sur l'arpentage et la cartographie dispose que seuls les cartographistes autorisés par le gouvernement peuvent créer des cartes en Chine, afin de protéger la sécurité des informations géospatiales pour des utilisations allant de la protection écologique à la défense nationale.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)