Carrefour Chine étend sa stratégie de distribution intelligente avec un "concept store" dans le centre de Beijing

Publié le 2019-05-16 à 11:21  |  Xinhua

Publicité de produits sur un écran électrique.

En plein centre de Beijing, sur l'avenue Wangfujing, Carrefour (Chine) a ouvert fin avril un nouveau "concept store", le premier en Chine, avec une superficie de 680 mètres carrés et proposant 7000 produits, dont 70% en provenance de l'étranger.

Abandonnant le logo traditionnel tricolore (bleu, blanc, rouge), le magasin de Wangfujing a adopté un logo doré. Au lieu de créer à nouveau un hypermarché s'étendant sur 8000 mètres carrés et couvrant plus de 30.000 produits, ce nouveau magasin Carrefour relativement petit ambitionne d'attirer des clients qui préfèrent des produits de qualité.

Le magasin possède une zone de repos, à l'intérieur du magasin, où les consommateurs peuvent s'asseoir, manger et boire. Le magasin de Wangfujing propose également une fois par mois un cours d'oenologie, a indiqué une employée du magasin.

Il s'agit d'un nouveau modèle de magasin Carrefour en Chine, après la mise en opération, en mai 2018, de "Le Marché" à Shanghai, fruit d'une coopération avec le géant de l'Internet chinois Tencent. Le magasin de Wangfujing utilise trois systèmes d'e-paiement : les paiements avec Wechat, Alipay, ainsi que le mini programme "Scan and go" développé par Carrefour Chine et Tencent, et proposé sur Wechat pour un paiement effectué en scannant le code des produits, afin d'éviter la longue file d'attente pour effectuer le paiement et apporter une expérience d'achat plus pratique.

Le magasin accepte également les paiements en espèces, car Wangfujing est une zone à la fois touristique et commerciale fréquentée par des touristes et des hommes d'affaires étrangers.

Le système d'e-paiement "Scan and go".

"Depuis l'ouverture de notre magasin, nous avons déjà ajusté à plusieurs reprises nos produits, grâce à nos interactions avec nos clients sur Wechat", a fait savoir Charles Sun, directeur général chargé du marché du nord de Beijing de Carrefour (Chine).

M. Sun était responsable du projet de "Le Marché" à Shanghai, premier magasin intelligent de Carrefour (Chine). Il a indiqué que le magasin de Wangfujing, comme d'autres supermarchés de Carrefour en Chine, coopérait avec Meituan.com, Ele.me et Jddj.com, les trois plus grandes plates-formes d'O2O, pour livrer en une heure des produits commandés en ligne .

Pour soutenir un bon fonctionnement et une abondance de produits, le magasin de Wangfujing s'appuie sur les ressources et les stocks des magasins Carrefour à proximité. "C'est la solidarité des magasins Carrefour nous soutenant", a affirmé M. Sun.

M. Zhang, un habitant vivant près de Wangfujing, fréquente de temps en temps le nouveau magasin Carrefour. Il a noté qu'il y avait plus de choix de produits alimentaires importés, par rapport à un autre supermarché près de chez lui.

"La distribution intelligente a résolu le problème de la livraison rapide pour les clients. Mais ce qui compte pour le secteur de la distribution, ce sont les produits et les services", a indiqué M. Sun. "Tous nos efforts doivent être axés sur les besoins des clients".

Actuellement, Carrefour (Chine) compte 210 hypermarchés dans l'ensemble du pays, 28 Easy Carrefour à Shanghai, 2 magasins "Le Marché" respectivement à Shanghai et à Shenzhen, et un "concept store" à Wangfujing, a précisé Zhang Ying, responsable des relations avec la presse chez Carrefour (Chine).

Selon cette responsable, même au sein du groupe Carrefour, les magasins Carrefour (Chine) possèdent un avantage exceptionnel en termes de distribution intelligente. "'Le Marché' de Shanghai a déjà accueilli de nombreuses visites de confrères de Carrefour d'autres régions et d'autres groupes de distribution étrangers", a-t-elle fait savoir.

(Rédactrice : Claire SHENG)