Les Tibétains profitent d'un nouveau lieu de loisirs et de divertissement : la rivière Lhassa

Publié le 2019-04-12 à 11:23  |  China Tibet Online

La rivière Lhassa, qui prend sa source au sud de la montagne Nyainqentanglha, traverse le sud-ouest de la ville de Lhassa. Les Tibétains l'appellent la rivière « Jiqu », ce qui signifie « le fleuve du bonheur ». En raison de la saison sèche pouvant aller jusqu'à six mois dans une année, depuis les temps anciens, peu de vrais bateaux peuvent naviguer sur la rivière Lhassa, outre les radeaux.

Ces dernières années, grâce au projet de conservation de l’eau « transformer les rivières en lacs » que Lhassa a continué de promouvoir, un lac d’une longueur de 3 kilomètres dans la section de la rivière Lhassa a été formé avec une profondeur d'eau moyenne de 2,5 mètres. Tout en humidifiant l'air et en embellissant l'environnement, ce lieu est également devenu un nouveau lieu de loisirs et de divertissement pour la population locale.

Les bateaux de plaisance sur la rivière Lhassa.

La rivière Lhassa est devenue un habitat pour des oiseaux tels que les goélands à tête brune et les canards rouges, etc.

Des habitants et des touristes de Lhassa sont sur un bateau de plaisance.

Le palais du Potala vu depuis un bateau de plaisance.

Sur le bateau de plaisance, Yeshe Drolma (à gauche), 9 ans, et Yeshe Dorje, 8 ans, ont du mal à cacher leur joie.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)