Mettre fin à la violence et au chaos est la juste volonté du peuple de Hong Kong

Publié le 2019-11-29 à 10:46  |  People's Daily

En dépit des protestations solennelles répétées de la Chine et la forte opposition de la société hongkongaise, le Congrès américain a adopté la « Loi sur les droits de l'homme et la démocratie à Hong Kong de 2019 », s'ingérant de manière flagrante dans les affaires intérieures de la Chine. Certains politiciens américains ont manifesté leur soutien aux criminels violents de Hong Kong et alimenté le chaos dans une tentative politique de perturber Hong Kong afin de freiner le développement de la Chine. Ce genre de comportement dangereux qui consiste à jeter de l'huile sur le feu, et qui constitue une grave violation de la morale et de la justice, aura un prix qu'il faudra payer.

Mettre fin aux émeutes et rétablir l'ordre sont aujourd'hui les tâches les plus urgentes à Hong Kong. Quand on regarde les émeutes qui se passent partout dans le monde, on constate que le désordre social a toujours pour conséquence la destruction massive des droits de l'homme et de la démocratie. Depuis un certain moment déjà à Hong Kong, une situation désolante a émergé : des criminels violents ne craignant rien ni personne se sont rendus coupables de nombreux incidents odieux qui ont fait de nombreux blessés et même entraîné la mort de civils innocents, des magasins ont été détruits ou incendiés, la circulation a été interrompue dans de vastes zones, les cours ont été suspendus et les droits et libertés fondamentaux du public ont été gravement endommagés et menacés. Quelle société civile pourrait tolérer pareilles violences aussi barbares ? Quelle société de droit pourrait accepter d'être ainsi détruite sans vergogne ? Mettre fin aux émeutes et au chaos, c'est ce dont la civilisation a besoin, et le rétablissement de l'état de droit, c'est ce que le peuple veut ! C'est seulement en mettant fin à la criminalité et en punissant les activités criminelles violentes conformément à la loi qu'il sera possible de préserver le bien-être de la population de Hong Kong et de préserver la prospérité et la stabilité à long terme de la société hongkongaise.

En réponse à l'adoption par les États-Unis du « Loi sur les droits de l'homme et la démocratie à Hong Kong de 2019 », un commentaire du Quotidien du Peuple a souligné que ce projet de loi interférait de façon flagrante dans les affaires intérieures de la Chine. Certains politiciens américains ont manifesté leur soutien aux criminels violents de Hong Kong et alimenté le chaos dans une tentative politique de perturber Hong Kong afin de freiner le développement de la Chine. C'est un comportement dangereux, et jeter ainsi de l'huile sur le feu constitue une grave violation de la morale et de la justice. Ceux qui en sont responsables devront tôt ou tard en payer le prix.

(Par Zhong Sheng, Zhong Sheng est un pseudonyme souvent utilisé par le Quotidien du Peuple pour exprimer son point de vue sur la politique étrangère)

(Rédactrice : Claire SHENG)