La visite du président Xi va pousser les liens Chine-Kirghizistan à un niveau supérieur (INTERVIEW)

Publié le 2019-06-12 à 15:47  |  Xinhua

La prochaine visite du président chinois Xi Jinping au Kirghizistan est d'une grande importance et devrait porter les relations bilatérales à un niveau supérieur, a déclaré Du Dewen, ambassadrice de Chine au Kirghizistan.

Du 12 au 14 juin, M. Xi effectuera une visite d'Etat dans le pays et participera à la 19e réunion du Conseil des chefs d'Etat de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) dans la capitale, Bichkek.

Les relations entre la Chine et le Kirghizistan ont maintenu un élan de développement sain et stable au cours des 27 dernières années depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, a confié l'ambassadrice à Xinhua dans une interview récente.

Les deux pays ont renforcé la confiance politique mutuelle, intensifié la coopération économique et commerciale et les échanges humains et culturels, et approfondi la collaboration en matière de sécurité, a-t-elle déclaré.

Les échanges entre le président Xi et son homologue kirghiz Sooronbaï Jeenbekov ont garanti que les liens bilatéraux continueront d'aller de l'avant. En juin 2018, pendant la visite de M. Jeenbekov à Beijing, la Chine et le Kirghizistan ont élevé leurs relations au niveau d'un partenariat stratégique global. La visite de M. Xi au Kirghizistan et sa participation au sommet de l'OCS sont significatives pour les relations bilatérales et le développement de l'OCS, a-t-elle poursuivi.

Le Kirghizistan a été l'un des premiers pays à soutenir et à participer activement à l'Initiative "la Ceinture et la Route" (ICR), et ce pays d'Asie centrale voit l'initiative comme une excellente occasion de promouvoir la coopération et le développement, a-t-elle souligné.

Le président kirghiz a participé au deuxième Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale (FCR) à Beijing en avril dernier, lorsqu'il a convenu avec M. Xi de renforcer l'alignement de l'ICR avec la stratégie nationale de développement durable à l'horizon 2040 du Kirghizistan.

La Chine demeure le premier partenaire commercial du Kirghizistan ces dernières années et les deux pays créeront des conditions favorables pour élargir leurs liens commerciaux, a déclaré l'ambassadrice.

Les deux parties vont accélérer la mise en place de projets de coopération majeurs, dont la modernisation des routes à Bichkek et la refonte du système d'irrigation agricole qui progressent avec le soutien de la Chine, a-t-elle précisé.

Les deux pays voisins renforceront leur coopération au niveau local, en particulier dans les régions frontalières, a annoncé Mme Du, promettant que de nombreuses mesures seraient prises pour promouvoir la compréhension mutuelle entre les deux peuples.

La Chine et le Kirghizistan assument la responsabilité commune de préserver la paix, la sécurité et la stabilité dans cette région, et ont intensifié leur partenariat dans les domaines du partage de renseignements, de l'application conjointe de la loi, de la répression des "trois forces" que sont le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme, ainsi que de la lutte contre le trafic de drogue et le crime organisé transfrontalier, a indiqué l'ambassadrice.

Elle a également affirmé que les échanges culturels et interpersonnels constituaient un aspect dynamique des relations bilatérales, contribuant ainsi à promouvoir l'amitié entre les deux peuples.

(Rédactrice : Claire SHENG)