Des experts saluent le message de Xi sur le renforcement de la coopération entre la Chine et les pays islamiques

Publié le 2019-06-04 à 14:57  |  People's Daily

Des experts du monde musulman ont salué le récent message du président chinois Xi Jinping sur le renforcement de la coopération entre la Chine et les pays islamiques.

Dans son message de félicitations adressé vendredi dernier à l'ouverture du 14e sommet de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) à La Mecque en Arabie saoudite, M. Xi dit attacher une grande importance aux relations amicales avec ces pays, considérant l'OCI comme un pont important pour promouvoir la coopération entre la Chine et le monde islamique.

Il fait également savoir que la Chine est prête à travailler avec eux pour consolider la confiance politique mutuelle, promouvoir la coopération et le dialogue des civilisations, donner ensemble de belles perspectives aux liens amicaux entre les deux parties et contribuer à faire progresser l'édification d'une communauté de destin pour l'humanité.

Pour l'économiste koweïtien Abdallah al-Salloum, le message de M. Xi est "classique en matière de diplomatie". Il "aborde des valeurs que nous devrions tous encourager", souligne-t-il.

Aux yeux du politologue irakien Nadhoum al-Joubouri, "la Chine est un pays qui respecte ses engagements et s'en tient à sa neutralité". Il dit voir dans ce message "la sagesse et le leadership efficace" du président chinois.

Améliorer les relations, la compréhension mutuelle, le soutien et la coopération est "la meilleure façon de servir les intérêts des peuples islamiques et du peuple chinois", résume M. Joubouri, soulignant que des liens plus étroits entre les pays islamiques et la Chine sont également importants pour le développement du monde dans un esprit "de tolérance, de fraternité et de paix".

Il appelle à ce titre les pays islamiques à coopérer davantage avec la Chine et souhaite que la Chine les soutienne davantage et les aide à surmonter les crises économiques.

M. Joubouri salue de plus l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR) comme "une idée brillante", disant qu'elle illustre la détermination de la Chine à soutenir les autres peuples, au sein d'une relation de confiance mutuelle, afin de créer "un monde harmonieux et interactif qui croit en un destin commun et un avenir meilleur".

Adnane Abou Amr, chef du département des sciences politiques et des médias à l'Université Oumma dans la ville de Gaza, pense que la Chine peut aider à trouver des solutions appropriées à la question israélo-palestinienne.

"La chose la plus importante est que la Chine croit beaucoup plus aux principes de partenariat, de compréhension et de relations amicales qu'à celui de contrôle", remarque l'universitaire.

Le volume important des échanges commerciaux entre la Chine et les pays islamiques montre combien la Chine se soucie de ce qui se passe dans la région, analyse de son côté Samy Kamhawy, expert de la Chine dans le grand quotidien égyptien Al-Ahram.

La Chine "peut jouer un grand rôle via sa diplomatie pour aider à réduire les divergences et à apaiser les tensions dans la région", assure M. Kamhawy.

Enfin, Nasser Bouchiba, président de l'Association de coopération Chine-Afrique pour le développement (ACCAD), tient à "rappeler que le respect est une caractéristique culturelle en Chine et que cela a toujours été observé depuis le début des échanges avec les commerçants arabes et musulmans au VIIIe siècle".

Ainsi, pour lui, le message du président Xi au 14e sommet de l'OCI est "une continuation de la grande estime et du respect de la Chine pour le monde musulman".

(Rédactrice : Lucie ZHOU)