Ministre des AE : Les nations ne considérant que leurs propres intérêts perdent leur crédibilité

Publié le 2018-07-04 à 11:45  |  French.china.org.cn

Wang Yi a préconisé le multilatéralisme lors de sa rencontre avec le chef de l'Assemblée générale des Nations Unies

Wang Yi, conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, a déclaré qu'un pays perdrait sa crédibilité s'il ne considérait que ses propres intérêts ou s'il ne faisait la promotion que de ses propres profits au détriment des autres.

M. Wang a tenu ces propos mardi lors d'une réunion à Beijing avec le Slovaque Miroslav Lajcak, président de la 72e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Le ministre chinois a appelé au maintien du multilatéralisme, indiquant que l'amélioration et le développement de ce concept était crucial compte tenu de la situation internationale actuelle.

L'objectif du multilatéralisme devrait être de développer une coopération gagnant-gagnant, a déclaré M. Wang, ajoutant que surmonter les défis mondiaux exige des efforts globaux, et qu'un seul pays ou une seule alliance de pays ne serait pas en mesure de supporter ce fardeau.

Selon M. Wang, arriver à une paix mondiale durable et un développement commun signifie adhérer au concept de coopération gagnant-gagnant conformément aux principes d'une large consultation, de contributions communes et de bénéfices partagés.

Il a souligné l'importance des règles internationales dans la défense du multilatéralisme, déclarant que le but et les principes de la Charte des Nations Unies devaient être sauvegardés.

Chaque membre de l'ONU devrait honorer son engagement et remplir ses obligations internationales, a indiqué M. Wang. Le respect du multilatéralisme devrait promouvoir l'équité et la justice, et une participation étendue et équitable des pays à la gouvernance mondiale devrait être maintenue.

Une plus grande représentation et une voix plus forte pour les pays en développement ainsi que pour les pays de petite et moyenne taille devraient également être envisagées, a-t-il ajouté.

M. Wang a appelé à des actions efficaces pour défendre le multilatéralisme, affirmant que cela ne devrait pas être juste un sujet de conversation.

Il est impératif que les pays protègent conjointement le système international, avec l'ONU ainsi que les règles internationales de l'Organisation mondiale du commerce en son cœur, a-t-il affirmé.

Les communautés internationales devraient travailler ensemble pour faire progresser le dialogue et les consultations afin de résoudre les problèmes régionaux et de faire face aux menaces et aux défis mondiaux tels que le terrorisme et le changement climatique, a-t-il poursuivi.

Il a fait savoir que la Chine soutenait fermement l'ONU dans son rôle de sauvegarde de la paix mondiale et de promotion du développement, ajoutant que son pays était disposé à renforcer sa coopération avec l'ONU dans les affaires internationales.

M. Lajcak a exprimé sa gratitude à la Chine pour son soutien à l'ONU et au multilatéralisme, indiquant que l'ONU devrait jouer un plus grand rôle face aux défis mondiaux.

La proposition de la Chine de construire une communauté de destin pour l'humanité et l'initiative de « La Ceinture et la Route » apporteront des contributions importantes à l'avancement de la paix dans le monde et au développement mondial, a déclaré M. Lajcak.

(Rédactrice: Caroline)