Norbu Tsering: nous traçons une nouvelle vie heureuse

Publié le 2020-10-26 à 10:42  |  China Tibet Online

Né en 1990, Norbu Tsering est issu d'une famille pauvre du village de Nanmu, dans le canton de Nanmu. En raison de la mauvaise santé et des maladies de ses parents, le jeune Norbu Tsering a choisi d'étudier la peinture de thangka avant même d'avoir terminé l'école primaire. Ses études ont duré 17 ans. Au cours des 17 dernières années, Norbu Tsering a surmonté diverses difficultés et il s'est progressivement démarqué parmi le groupe d'élèves, car il était très apprécié par l'enseignant.

J'aime beaucoup la peinture de thangka. En créant la coopérative professionnelle de production de thangkas des agriculteurs et des éleveurs, je peux non seulement satisfaire mon amour pour les thangkas, mais aussi en tirer des revenus. C'est ce qu'a dit Norbu Tsering, fondateur de la coopérative professionnelle de production de thangkas des agriculteurs et des éleveurs du village de Sijijixiang, du canton de Caina dans le comté de Chushur de la ville de Lhassa, au Tibet.

À la fin du mois de décembre 2016, juste après le déménagement de sa famille dans le village de Sijijixiang, Norbu Tsering a créé sa propre entreprise. Grâce à l'aide de Norbu Tsering provenant de diverses sources, il a transformé sa production personnelle de thangkas originales, qui était petite et dispersée, en une production standardisée, à grande échelle et commerciale. Afin de mettre en valeur le style de son école de peinture, il a pleinement utilisé les avantages locaux, du travail et des nouvelles industries dans la nouvelle campagne pour créer des thangkas caractéristiques du village de Sijijixiang. En 2017, ses revenus ont atteint plus de 43 000 yuans. Par la suite, Norbu Tsering a officiellement créé la coopérative de production de thangkas. « Au début de la mise en place de la coopérative, notre équipe ne comptait que 6 personnes. Afin de permettre à davantage de villageois intéressés de participer, nous avons installé un bureau dans le village. En 2019, le nombre de membres dans l'équipe est passé à 13.»

La coopérative de Norbu Tsering est basée sur les compétences et le travail des agriculteurs et des éleveurs locaux. Elle présente non seulement des caractéristiques distinctives, mais également des avantages de coût remarquables. Les thangkas bénéficient d'une forte demande sur le marché et ont de bonnes perspectives de ventes. Norbu Tsering, désormais devenu riche, n'a jamais oublié ses compatriotes et tout en menant une vie heureuse, il n'a pas oublié d'aider les familles pauvres de son village. Dès que la coopérative a connu du succès, il a donné plus de 3 000 yuans à 15 familles pauvres locales, afin d'exprimer ses meilleurs vœux en tant que jeune entrepreneur.

(Rédactrice : Estelle ZHAO)