Des instantanés de la lutte de la Chine contre la pauvreté dans le Yunnan

Publié le 2020-09-15 à 13:37  |  People's Daily


Un agriculteur récolte des roses d'Inde dans un champ de la commune de Jietou, à Tengchong, le 17 août.


Un visiteur est attiré par une fresque murale dans le village de Palian, à Tengchong, dans la Province du Yunnan (sud-ouest de la Chine), le 17 août.


Des objets en jade sont préparés pour la vente en live-streaming dans un centre commercial de Ruili, le 19 août.


Nang Fenzhi (à droite), de l'ethnie Dai, chante une chanson folklorique pour souhaiter la bienvenue aux visiteurs du village de Palian, le 27 août.


Des ouvrières façonnent des cocons dans une usine de Longchuan, le 21 août. La production de soie a aidé la population locale à sortir de la pauvreté.


Des habitants du village de Xintaoshuhe travaillent à la rénovation de leur maison le 18 août. Le village est l'un des 198 villages pauvres de Tengchong.


Des habitants du village de Yinjing récupèrent de l'eau de deux puits, dont l'un se situe à l'intérieur de la frontière chinoise (sur la gauche) et l'autre au Myanmar, le 20 août. Le village à Ruili est divisé par la frontière sino-birmane.

Du tourisme à la production de soie, la province du Yunnan (sud-ouest de la Chine) a inventé divers moyens pour venir en aide aux personnes plongées dans la pauvreté.

Tengchong et Longling, dans la ville de Baoshan, ainsi que Ruili et Longchuan, dans la préfecture autonome Dai et Jingpo de Dehong, abritent de nombreux groupes ethniques habitant dans les montagnes de la province du Yunnan. Sauf Longling, ils se situent aux frontières de la Chine.

À cause de leurs positions éloignées et par manque de terres cultivées suffisamment plates, toutes les régions constituent un grand défi à relever pour la campagne d'éradication de la pauvreté du Yunnan.

Au fil des ans, les autorités locales ont aidé beaucoup d'habitants à sortir de la pauvreté en développant le tourisme, l'agriculture et l'industrie du jade.

Le village de Palian à Tengchong n'était autrefois connu que pour son délabrement. Pourtant, il est devenu aujourd'hui populaire grâce à l'exploitation de ses attractions touristiques.

Les habitants de la commune de Jietou ont cultivé des centaines d'hectares de roses d'Inde.

Quand les fleurs sont en plein épanouissement à la fin d'été, il devient populaire parmi les touristes, avec 200 restaurants ouverts pour les accueillir. Là, le tourisme a créé des emplois pour quelques 2 000 habitants locaux, dont 500 issus de familles pauvres.

À Ruili, l'industrie du jade, prospère, a créé plus de 60 000 emplois pour la population.

Le gouvernement du district de Longchuan a aidé 1 956 familles pauvres à développer la production de soie et l'élevage de vers à soie. Jusqu'à présent, 5 000 familles ont cultivé 3 400 hectares de mûriers dans le comté pour satisfaire les demandes de l'industrie.

(Rédactrice : Claire SHENG)