Réduction de la pauvreté avec le développement touristique à Nyingchi, Tibet

Publié le 2020-08-11 à 11:11  |  China Tibet Online

"La route nationale 318, qui traverse le village de Zhaxigang, est connue comme étant "la plus belle autoroute" de Chine. Dans les années 1990, le tourisme en voiture a progressivement fait son apparition, et j'ai été le premier de notre village à participer à des activités de tourisme et d'hébergement", a déclaré Phuntsok, 72 ans, également connu sous le nom d'oncle Phuntsok.

Nyingchi, au Tibet, est une ville d'altitude relativement basse, riche en végétation et aux paysages magnifiques. Elle abrite la forêt de Lunang, le lac Basum Co, le Grand Canyon de la rivière Yarlung Zangbo et d'autres lieux pittoresques célèbres.

Le village de Zhaxigang, où habitent les Phuntsok, est situé dans la ville de Lunang, à Nyingchi. Lunang en tibétain signifie "Vallée du Roi Dragon", qui est connue comme "l'endroit où vivent les immortels".

"À Lunang, nous avons l'habitude d'élever des chevaux. En été 1998, un groupe de touristes autoguidés de Guangdong ont dit qu'ils voulaient monter à cheval, alors j'ai pris les chevaux de la maison pour leur faire vivre cette expérience". Phuntsok a déclaré que la conversation avec les touristes les avait rapprochés les uns des autres, et que les touristes voulaient ensuite voir chez eux, "si c'est convaincant, bien sûr".

"Ce jour-là, les touristes sont restés chez nous. Nous avons pris un thé au beurre et de la nourriture tibétaine ensemble. Ils m'ont posé des questions sur les conditions et les coutumes locales du Tibet, et je leur ai posé des questions sur les régions côtières". Souvenirs de Phuntsok.

En 1998, Phuntsok a redécoré deux pièces de sa famille pour en faire une auberge familiale, la première à Lunang. Grâce à cela, il a réalisé près de 4 000 yuans (490 euros) de revenus touristiques cette année-là.

Depuis lors, le nombre de touristes en voiture et à vélo sur la route nationale 318 n'a cessé d'augmenter, et l'hôtel familial de Phuntsok a été agrandi à deux reprises. Actuellement, le village compte 62 ménages d'agriculteurs et d'éleveurs, dont 47 gèrent des auberges familiales.

Le "Tibet Tour" gagnant en popularité d'année en année, l'hôtel familial de Phuntsok dispose désormais d'un restaurant avec vue sur la terrasse et de 22 chambres. L'entreprise génère un revenu touristique annuel net de près de 300 000 yuans (36 780 euros).

Dans le Grand Canyon de la rivière Yarlung Zangbo (dans la ville de Pai, le comté de Mainling, la ville de Nyingchi), Dekyi Wangmo, 34 ans, dirige une ferme auberge de 73 chambres.

"Le printemps ou l'automne est la plus belle période pour venir ici. Lorsque vous ouvrez la fenêtre de la ferme, vous pouvez voir le fleuve Yarlung Zangbo qui coule et la belle montagne Namcha Barwa". Dekyi Wangmo a déclaré que la ferme a été ouverte en 2018, et que 40 agriculteurs et bergers du village de Tunbai y ont participé. Ils ont participé à l'opération sous forme d'actions en espèces.

"Le COVID-19 a affecté le premier semestre de cette année, le taux d'occupation ayant diminué de moitié". Elle a déclaré que depuis le mois de juin, la politique touristique a changé, et maintenant le taux d'occupation est revenu à plus de 80% du niveau normal.

Buma Anyu est une villageoise du village de Tunbai, dans la ville de Pai, et travaille comme gérante de restaurant dans la ferme. Auparavant, dit-elle, les principaux revenus des villageois provenaient de la culture de l'orge et du blé.

"Après l'exploitation de la ferme, mon salaire mensuel est de 5 000 yuans (600 euros)." Elle dit que son mari gagnait environ 300 yuans (36 euros) par jour pour ramasser des Matsutaké  tous les jours en juillet. Aujourd'hui, en tenant compte de tous les éléments - dividendes et salaires agricoles, collecte des ressources forestières - le revenu familial net du couple s'élève à plus de 100 000 yuans (12 300 euros).

Selon les autorités de la ville de Nyingchi, en 2019, les circuits en voiture à Nyingchi sont plus populaires, avec 8,64 millions de touristes tout au long de l'année, et les revenus du tourisme ont atteint 7,2 milliards de yuans (882,72 millions d'euros), soit une augmentation de plus de 20 % par rapport à l'année précédente. Grâce au développement de l'industrie du tourisme, plus de 6900 ménages et 23 800 agriculteurs et éleveurs pauvres de sept comtés (districts) de Nyingchi ont été sortis de la pauvreté.

(Rédactrice : Claire SHENG)