Le comté de Garzê, dans la province du Sichuan, joue sa "stratégie combinée" pour la réduction de la pauvreté par les soins de santé

Publié le 2020-06-06 à 16:07  |  China Tibet Online

"Je ne suis pas en bonne santé. Je dois être hospitalisé plusieurs fois par an. Avant, c'était très pénible de passer par les formalités de sortie. Maintenant, le guichet de l'hôpital me permet de finir les papiers de sortie en un seul endroit, ce qui est pratique et facile", a déclaré le 2 mai Dengqipi, qui vient de terminer sa sortie en souriant le 2 mai. Il est issu d'une famille pauvre. 

Aujourd'hui, dans le hall des consultations externes des hôpitaux et des hôpitaux municipaux du comté de Garzê, on peut voir les procédures du guichet tout-en-un, le panneau d'affichage de la politique de lutte contre la pauvreté dans le domaine de la santé, le diagramme de flux des patients hospitalisés du guichet tout-en-un, le diagramme de flux des remboursements des patients hospitalisés et d'autres contenus, tous présentés et expliqués en public. 

"J'ai presque 70 ans. Avant, je ne voulais pas aller à l'hôpital du comté, même quand j'étais malade, parce que j'avais du mal à faire des allers et retours. Maintenant, les médecins de l'hôpital du comté peuvent prendre soin de moi et traiter ma maladie, donc je n'ai plus besoin de partir loin. "Yixia, qui visite l'hôpital central du canton de Tuoba, a déclaré qu'il peut bénéficier de bons services médicaux à domicile, ce qui lui convient très bien. Dans cet hôpital, notre journaliste a vu un sphygmomanomètre électronique, une machine portable à ultrasons B, un microscope, un lit d'opération pliable et d'autres instruments médicaux. 

Afin de permettre aux pauvres de mener une vie saine et heureuse et de donner aux pauvres des zones rurales un accès facile aux traitements, le comté de Garzê, en améliorant le mécanisme, en prenant des mesures innovantes et en intégrant les ressources, a élaboré une stratégie combinée de "lutte contre la pauvreté par les soins de santé" avec des efforts précis et efficaces. Le comté a pleinement mis en œuvre le plan d'action "Garzê en bonne santé 2030", a consolidé et amélioré le système de garantie de diagnostic et de traitement et d'approvisionnement en médicaments, a approfondi la prévention et le contrôle global des principales maladies infectieuses telles que l'hydatidose et le sida, et a réduit efficacement la charge du traitement médical des pauvres. 

"Avec l'âge, nous commençons à avoir plus de problèmes physiques. Lorsque nous composons un numéro pour des visites médicales, le médecin de famille désigné porte sa boîte à médicaments et vient nous voir pour un service "porte-à-porte". C'est très pratique pour nous". Le 13 mai, Tsewang Khamtrul, un villageois du comté de Garzê, s'est dit heureux lorsqu'un médecin est venu chez lui pour prendre sa tension artérielle. 

Comme sa famille, il y a environ 15 000 agriculteurs et éleveurs dans le comté de Garzê qui ont désigné un médecin de famille. Ces médecins peuvent fournir des services publics de base gratuits aux gens ordinaires en signant un contrat. En attendant, les agriculteurs et les éleveurs peuvent consulter leur médecin de famille par téléphone ou par d'autres moyens. 

Afin d'affecter efficacement les médecins de famille sous contrat, de sensibiliser les personnes qui les signent et de mieux servir la population, le département de Garzê a mené une enquête auprès des familles pauvres enregistrées, a établi des fichiers électroniques pour chaque ménage pauvre et a mis en œuvre une gestion dynamique et une intervention sanitaire classifiée pour contrôler efficacement le taux d'incidence des principales maladies. Le comté va promouvoir de manière globale la signature de contrats de services de médecins de famille, former et améliorer les compétences des médecins ruraux, mettre en place une équipe de service public de base dirigée par les bureaux des centres de santé, signer un accord de services de médecins de famille avec chaque famille cible des services de lutte contre la pauvreté, et fournir une gestion et des services de santé ciblés sur une base régulière. 

"La lutte contre la pauvreté par les soins de santé est une bataille importante pour se débarrasser de la pauvreté. Si nous faisons un bon travail de lutte contre la pauvreté par le biais des soins de santé et que nous nous débarrassons de la pauvreté comme prévu, nous aurons une base solide et une garantie pour la perspective d'une société de moyenne aisance". Le chef du Bureau de la santé du comté de Garzê a déclaré que "pour atteindre cet objectif, nous allons intégrer au maximum les ressources médicales et sanitaires de l'ensemble du comté, réduire l'incidence de la pauvreté causée par la maladie et l'incidence du retour à la pauvreté induit par la maladie, fixer des objectifs pour garantir l'accès des pauvres aux traitements, innover le concept de lutte contre la pauvreté par des soins de santé, mettre en pratique le modèle de lutte contre la pauvreté et de développement par les soins de santé, et fournir aux pauvres une assistance médicale sous tous ses aspects. " 

Sur le site d'une activité de cliniques gratuites

Des médecins viennent dans les foyers pour des examens 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)