Litang, Sichuan : un monastère reculé au fin fond des montagnes désormais connecté à la vie moderne

Publié le 2020-01-08 à 12:43  |  China Tibet Online


En photo : un moine au téléphone.

Le 30 décembre 2019, la mise en marche d'un interrupteur électrique a également déclenché la joie de Jicun, un moine du Monastère de Lenggu du canton de Zhangna, du comté de Litang, préfecture autonome tibétaine de Garzê, province du Sichuan, qui s'empressa de donner un coup de fil à sa famille, avec son téléphone nouvellement acheté.


En photo : un moine apprend à utiliser le réseau.

Le Monastère de Lenggu se situe aux pieds de la montagne de Ge'nyen, reculé et perché à une altitude de 6 204 mètres, à 23 kilomètres du canton de Zhangna. En 2019, le projet d'alimentation électrique et de connection au réseau a mis fin à la vie déconnectée des moines du monastère.


En photo : cérémonie marquant la connexion électrique et au réseau Internet.

De fait, la plupart des monastères du comté de Litang se trouvent reculés au fin fond des montagnes. Le gouvernement local s'est donné pour mission de leur apporter électricité, eau, réseau téléphonique, couverture radiotélévision et accès routier, d'où le nom du projet intitulé Wutong en chinois, ou "Projet de quintuple connexions". À l'heure actuelle, le projet a été réalisé pour 26 temples, ce qui facilite la vie des religieux.

(Rédactrice : Claire SHENG)