Le sud du Xinjiang progresse dans la lutte contre la pauvreté

Publié le 2019-10-14 à 14:29  |  People's Daily

La promotion d'industries sur mesure, la relocalisation des villageois frappés par la pauvreté et les transferts d'emplois font partie des mesures prises par le sud de la la région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), pour lutter de manière décisive contre la pauvreté.

Au fil des ans, des changements considérables ont eu lieu dans la région, qui a longtemps été perturbée par les inondations, les sécheresses et les conditions météorologiques extrêmes. « Certains villageois sont morts sans voir l'eau du robinet », a également déclaré Wsitam Nurjyung, un habitant de Kashgar. « Mais maintenant, la vie s'améliore ».

De 2014 à 2018, la région autonome ouïghoure du Xinjiang a élevé plus de 2,3 millions de personnes au-dessus du seuil de pauvreté, défini par un revenu annuel par habitant de 2 300 yuans (environ 324 dollars) aux prix de 2010. Le taux de pauvreté dans la région est maintenant de 6%. D'ici l'année prochaine, ces personnes devraient être retirées de la liste des pauvres.

Au cours de cette période, près de 1,9 million de personnes du sud du Xinjiang ont été sorties de la pauvreté, le taux de pauvreté de cette zone passant de 29,1% à 10,9%.

Selon Zheng Genchang, haut responsable à Kashgar, « plus les causes de la pauvreté sont complexes, plus l'analyse doit être approfondie ». « Il y a toujours plus de solutions que de difficultés », a-t-il conclu.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)