En dix ans, six provinces et villes de Chine ont investi plus de 10 milliards de yuans pour soutenir le développement des régions tibétaines du Qinghai

Publié le 2019-10-08 à 16:03  |  China Tibet Online


Une coopérative professionnelle de producteurs laitiers du comté de Xinghai, situé dans la préfecture autonome tibétaine de Hainan, dans le Qinghai.

Jusqu'à présent, le montant total des fonds d'aide venus de six provinces et villes de Chine a dépassé les 11 milliards de yuans (environ 1,4 milliard d'euros). Plus de 2 100 projets d'aide ont ainsi été exécutés.

La province de Qinghai couvre deux zones très pauvres concentrées et contiguës situées dans les monts Liupan et les régions tibétaines de quatre provinces chinoises. Ces deux zones sont situées dans la partie occidentale de Chine, dans des zones de minorités ethniques touchées par la pauvreté. En même temps, à l'exception de la région autonome du Tibet, la région tibétaine de Qinghai est la zone la plus peuplée de Tibétains en Chine.

En exerçant l'autorité et le pouvoir coercitif du gouvernement central et en fonction du niveau de développement et des caractéristiques locales des régions tibétaines du Qinghai, les villes de Pékin, Tianjin, Shanghai et les provinces de Shandong, Jiangsu et Zhejiang aident repectivement six préfectures tibétaines du Qinghai. Cette aide consiste à fournir des fonds, des talents, de la technologie, de l'éducation et d'autres éléments de ressources pour parvenir à une allocation optimale des ressources et à des avantages complémentaires entre les régions.

Depuis le lancement de l'aide vis-à-vis de la province de Qinghai, le montant total des fonds d'aide a dépassé les 11 milliards de yuans (1,4 milliard d'euros) et plus de 2 100 projets d'aide ont pu être mis en place. Quatre groupes de 891 cadres sont partis travailler dans le Qinghai, et plus de 1 600 experts s'y sont rendus pour offrir divers types de services d'orientation. 25 comtés sont sortis de la pauvreté, 980 000 mètres carrés d'installations de service public et plus de 1 000 kilomètres de routes rurales ont été construits, plus de 5 000 étudiants tibétains peuvent désormais bénéficier de ressources éducatives de qualité, plus de 18 000 emplois ont été créés, les conditions de logement de plus de 80 000 foyers ont été améliorées, le problème de l'eau potable de 300 000 personnes a été résolu, etc.

Selon les dernières statistiques, le nombre des personnes pauvres dans les régions tibétaines du Qinghai est passé de 163 000 à la fin de 2017 à 55 000 à la fin de 2018. Au total, ce sont 108 000 habitants qui sont sortis de la pauvreté, soit une diminution de 66,3%.

(Rédactrice: Claire SHENG)