Garzê : un drone envoie le matsutake dans des milliers de foyers

Publié le 2019-09-03 à 10:47  |  China Tibet Online


La base de drones dans le comté de Yajiang (Sichuan).

Afin d'aider les agriculteurs et les éleveurs à résoudre le problème du transport du champignon matsutake, le comté de Yajiang (préfecture autonome tibétaine de Garzê, province du Sichuan) a encouragé la connexion avec le commerce électronique et utilisé un drone pour réduire le temps de transport du matsutake de 4 heures en moyenne, dans l'objectif d'augmenter le revenu de la population locale.

Dans la mise en place du transport par drone dans le domaine de l'e-commerce, le comté de Yajiang a coopéré avec la compagnie de livraison SF Express et investi 78 millions de yuans (environ 10 millions d'euros) pour construire 1 base, 7 camps et 16 stations de réception et d'expédition dans le comté. Il a également acheté 250 drones capables de transporter une charge de 20 kg chacun, d'assurer un temps de vol de 40 minutes et de parcourir une distance de vol de 20 km. Par ailleurs, il a fait appel à 20 véhicules logistiques dédiés à la chaîne du froid et amarré le réseau logistique national de SF Express, réduisant ainsi le temps de transport des matsutakes de plus de 4 heures en moyenne. Par conséquent, ces spécialités de Yajiang peuvent être acheminées à Pékin, Shanghaï et Guangzhou en 24 heures, et dans 320 villes chinoises, au Japon et en Corée du Sud en 48 heures, pour maximiser la fraîcheur du champignon.


Le drone utilisé dans le comté de Yajiang (Sichuan) pour transporter les champignons matsutakes.

En outre, afin d'augmenter les revenus des foyers agriculteurs, le comté de Yajiang a activement coordonné la base de drones, le terrain de construction de camps, l'électricité ou encore la main-d'œuvre, ainsi que loué gratuitement le centre de prétraitement des matsutakes à SF Express, économisant à cette dernière plus de 500 000 yuans (environ 62 500 enros). Dans le même temps, l'utilisation des drones fournit 225 emplois, dont 120 emplois dans la construction d'infrastructures, l'entretien des camps et l'emballage de champignons qui ont aidé à résoudre les problèmes d'emploi local. Deux cents agriculteurs et éleveurs ont été sélectionnés parmi les ménages les plus pauvres de la région pour bénéficier d'un transport par drone gratuit. Sur la base du prix du marché, une hausse de 10 % du prix de l'acquisition de matsutakes permet aux agriculteurs et aux éleveurs de vendre leurs champignons à des prix plus élevés, pour réaliser de nouvelles percées dans l'augmentation des revenus des locaux.


Les matsutakes produits dans le comté de Yajiang.

Parrallèlement, les champignons sont triés au centre de prétraitement des matsutakes pour renforcer le contrôle de qualité des champignons. Pendant le transport, chaque champignon est emballé dans du papier absorbant, ce qui protège efficacement leur surface. Par ailleurs, ces champignons sont transportés dans des boîtes d'emballage spéciales avec des fonctions d'isolation thermique et de protection solaire, assurant ainsi la fraîcheur et la qualité des champignons. Jusqu'à présent, le comté de Yajiang a vendu et transporté plus de 17 000 commandes de matsutakes, réalisant ainsi un revenu de plus de 2 millions de yuans (environ 250 000 euros).

(Rédactrice : Claire SHENG)