Assistance médicale apportée à six grandes préfectures tibétaines dans le Qinghai

Publié le 2019-06-11 à 10:00  |  China Tibet Online


Les personnes récupèrent leurs médicaments dans la pharmacie de l'hôpital tibétain de la province de Qinghai.

Ces dernières années, l'assistance multi-provinciale a été apportée à six préfectures et à deux villes du Qinghai, permettant de créer de nombreux précédents dans le domaine de la santé. Cette mesure a considérablement amélioré le niveau de santé dans la province.

« En août 2016, lorsque je suis arrivé à l'hôpital populaire de Yushu, 69 collègues ont demandé un congé de maladie et un transfert de poste. En septembre de la même année, l'hôpital a cassé la méthode de distribution égalitariste. Par la suite, le revenu de performance des employés en 2018 a été multiplié par 9,1 par rapport à 2015. Cette démarche a beaucoup amélioré l'enthousiasme du personnel de l'hôpital », a déclaré Liu Yunjun, président de l'hôpital populaire de Yushu et médecin pékinois envoyé au Qinghai dans le cadre de l'assistance.

D'après Liu Yunjun, au cours des trois dernières années, son hôpital a établi 12 nouvelles disciplines, notamment le Département des maladies infectieuses, et a mis en œuvre 107 nouvelles technologies de haut niveau et de nouvelles entreprises. Le nouveau Centre pour les enfants et les nouveaux-nés gravement handicapés a sauvé miraculeusement des triplés de faible poids à la naissance. La création de l'unique centre d'ophtalmologie de Yushu a permis la remise en service d'équipements ophtalmologiques inactifs depuis de nombreuses années. En août 2018 encore, l'hôpital est devenu le premier hôpital général supérieur de Yushu.

L'assistance multi-provinciale de la Chine au Qinghai en matière de santé comprend également la création du premier hôpital psychiatrique dans la région tibétaine de la Chine. En outre, elle a aidé l'hôpital populaire du comté de Jiuzhi dans la préfecture de Guoluo à construire une nouvelle salle laminaire stérile qui lui permet de reprendre ses actes de chirurgie interrompus depuis 20 ans. Elle a aussi aidé la préfecture de Haibei à créer son premier service préhospitalier avec le numéro d'urgence 120.

(Rédactrice : Claire SHENG)