Tibet: la pièce de théâtre « La Princesse Wencheng » promeut la politique de lutte contre la pauvreté

Publié le 2019-04-26 à 10:45  |  China Tibet Online

La pièce de théâtre « La Princesse Wencheng »

Le 20 avril dernier, la pièce de théâtre « La Princesse Wencheng », portant sur l'histoire du mariage du roi tibétain Songtsen Gampo et de la princesse Wencheng de la dynastie des Qing, a été interprétée dans le village de Cijuelin, situé sur la rive sud de la rivière Lhassa. Depuis sa première mise en scène, cette œuvre culturelle magnifique est devenue un projet ciblant la lutte contre la pauvreté.

Jusqu'à présent, le spectacle a été représenté plus de mille fois, accueilli plus de 2,1 millions de spectateurs et rapporté un total de 770 millions de yuans (environ 102 millions d’euros). Ses représentations ont permis de fournir du travail à de nombreux agriculteurs et éleveurs locaux.

La pièce de théâtre « La Princesse Wencheng » 

À  noter que la représentation de « La Princesse Wencheng » nécessite plus de 800 comédiens, dont 95 % sont des agriculteurs et éleveurs de profession. Cela a permis d'augmenter leurs revenus de 3 000 à 4 000 yuans (environ 400 euros à 530 euros) par mois. En outre, les villageois se sont vu proposer une centaine d'emplois dans la sécurité, l'accueil, l'administratif et le soutien logistique. Ainsi, grâce à ce spectacle, plus de 4 000 personnes ont trouvé un emploi et plus de 500 personnes démunies sont sorties de la pauvreté. Parmi eux, ce sont plus de 900 étudiants qui rerournent au village après leurs études supérieures.

La pièce de théâtre « La Princesse Wencheng » 

Ciji, habitante du village de Cijuelin, joue plusieurs rôles dans le spectacle, notamment la servante et l'ouvrière de « Da'aga » (une méthode tibétaine pour consolider la terre et le toit). Elle y travaille à mi-temps et seulement dans la soirée. Dans la journée, elle s'occupe, comme les autres comédiens, d'autres affaires. De cette manière, elle peut toucher 3 000 yuans (environ 400 euros) chaque mois. Pour sa famille, ce travail de comédien est même devenu sa source de revenu principale.

La pièce de théâtre « La Princesse Wencheng » 

(Rédactrice : Claire SHENG)