La culture du thé fait la fortune de l'ethnie Mepa

Publié le 2018-09-27 à 12:15  |  China Tibet Online

L’économie du village de Lemepa de la commune de Tsona repose principalement sur la culture et la fabrication du thé. Bien que la quantité de thé Letsanlïan produit ici ne peut satisfaire la demande, il a tout de même rapporté 2,05 millions de RMB (260 000 euros) au village en 2017.

Le village de Lemepa se situe à Lebugou, dans la ville de Lhoka, à environ 2 400 mètres d’altitude, où 90% des habitants sont originaires de l’ethnie Mepa. Selon Phugpa, dirigeant du village, le champs de thé mesure 46 hectares à l’heure actuelle. Fin 2017, ce sont 14 hectares qui ont été récolté. « Nous avons produit 8,5 tonnes de thé l’an dernier, y compris du thé vert, noir et en brique. »

Norbu Tsering, responsable d’une entreprise agricole dans le village, a précisé que les 132 agriculteurs ont touché en moyenne 12 000 RMB (environ 1 500 euros) de dividendes sur les ventes de thé. L’un d'eux a même touché plus de 60 000 RMB (environ 7 700 euros)

Kurab, retraité d’une ancienne usine de fabrication de thé du village âgé de 62 ans, touche aujourd’hui une pension de 5 000 RMB (environ 770 euros) par mois. En plus de posséder une boutique et un hôtel familial à son nom, il reçoit chaque année plus de 100 000 RMB (environ 12 800 euros), ce qui permet à sa famille de jouir d'un bon niveau de vie depuis des années.

(Rédactrice: Caroline)