Protection des forêts : nouvelle source de revenus pour les foyers pauvres du comté de Hehui

Publié le 2018-07-11 à 11:35  |  China Tibet Online

En juin dernier, Sankizig, agent forestier de 56 ans, a commencé sa journée par une patrouille dans la forêt à 10km de son domicile, au village d'Ergulu, dans le comté de Heishui en compagnie de ses collègues Romaya et Sankimo. Habitant un village reculé dans les montages et les vallées, leurs familles vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Sankizig est le seul à travailler dans sa famille de quatre personnes. En janvier, il a participé au renouvellement de l’équipe de protection écologique de son village et est devenu agent forestier. Ce poste s’inscrit dans un nouveau programme écologique visant à encourager la participation de la population locale dans la protection des forêts. Le village d’Ergulu abrite 190 000 hectares de forêts, d’où le besoin pour ces équipes de protection. Les 14 foyers inscrits dans ce programme se sont organisés pour patrouiller, surveiller la forêt et entretenir les routes d’accès. Ces foyers sont divisés en trois groupes qui doivent chacun s’occuper d’une section de la forêt.

Cet emploi compte beaucoup pour Sankizig. « Auparavant, nous vivions de la cueillette d’ingrédients médicinaux dans la montagne, une activité qui détruit l'environnement. Aujourd’hui, cette nouvelle opportunité nous rapporte 6 600 RMB (environ 850 euros) de plus annuellement, ce qui nous aide beaucoup à améliorer notre vie.

La création d'équipe de protection des ressources écologiques permet, non seulement, de maximiser la protection des forêts, mais aussi d'accroître considérablement les revenus des ménages les plus pauvres. Actuellement, le comté de Heishui a levé 76,4 millions RMB (environ 10 millions d’euros) pour lutter contre la pauvreté dans 17 communes, de sorte que 2 601 villageois pauvres pourront assurer leurs revenus en travaillant à la protection écologique.

(Rédactrice: Caroline)