Le thé parfumé de Medog aide à la lutte contre la pauvreté

Publié le 2018-07-05 à 10:43  |  China Tibet Online

Dans le village de Heza, dans le canton de Dexing, du comté de Medog, au Tibet, on peut sentir le riche parfum du thé. Dans ce village, qui auparavant ne plantait que du riz gluant et d’autres plantes, plus de 300.000 mètres carrés de jardins de thé ont été créés sur les montagnes de la vallée de la rivière Yarlung Zangbo.

Medog est situé au fond du Grand Canyon de Yarlung Zangbo. L’environnement est humide et brumeux, et le village est situé à une altitude modérée, ce qui convient pour la culture du thé. En raison de l’absence de route pendant longtemps, les gens ici sont habitués aux travaux agricoles, et à ne cultiver que de la nourriture. En 2012, avec l'aide du groupe de travail d’aide au Tibet du Guangdong, le village de Lagun a pris les devants en testant 60.000 mètres carrés de plantation de thé. En raison des bons résultats, la deuxième année, le comté de Medog a commencé à promouvoir le développement de jardins de thé à grande échelle.

Le village de Medog est l'un des premiers villages à cultiver le thé. « Une livre de thé vert de Medog transformé peut se vendre pour au moins 700 yuans. J'ai planté toutes sortes de thé sur 5333 mètres carrés de terres montagneuses. L'année dernière, le revenu net était de plus de 40.000 yuans », dit le villageois Tenzin Phuntsok. Sa famille a commencé à cultiver du thé en 2014. Il y a deux ans, le premier à se sortir de la pauvreté.

Le sol spécial et des conditions climatiques uniques expliquent la bonne qualité du thé de Medog. Dès sa sortie sur le marché, le thé est très demandé. Lors de la 7e édition de l'Exposition internationale du thé du Sichuan en Chine, qui a eu lieu en mai de cette année, le thé vert et le thé noir de Medog ont tous deux gagné des médailles d'or.

En seulement 5 ans, les cinq cantons dont Dexing de la ville de Medog ont construit 25 jardins de thé biologiques haut de gamme, avec une superficie totale de 4,884 millions de mètres carrés. Le revenu annuel moyen des producteurs de thé est de plus de 40.000 yuans. À la fin de 2017, le comté produisant un total de 23.740 kilos de thé vert, permettant à 2 571 personnes d’augmenter le revenu total de 1,75 millions de yuans, et de réaliser une valeur de production de 5,173 millions de yuans.

Source: People.cn
(Rédactrice: Caroline)