Li Keqiang : la Loi sur la sécurité nationale à Hong Kong garantit la pérennité du principe « un pays, deux systèmes »

Publié le 2020-05-29 à 11:39  |  China.org.cn

La troisième session de la 13ème Assemblée populaire nationale (APN) a tenu une conférence de presse au Grand Palais du Peuple à Beijing dans l'après-midi du 28 mai. Le Premier ministre Li Keqiang a répondu aux questions des journalistes chinois et étrangers. Il a déclaré que la décision sur la sauvegarde de la sécurité nationale que l'APN vient d'adopter vise à assurer la pérennité du principe « un pays, deux systèmes » ainsi que la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong.

Question : Au cours de cette session de l'APN, il a été décidé d'établir et d'améliorer le système juridique et le mécanisme d'application pour permettre à Hong Kong de sauvegarder la sécurité nationale. Le Comité permanent de l'APN élaborera des dispositions légales spécifiques à ce sujet. Cela signifie-t-il que le gouvernement central a ajusté sa politique à l'égard de Hong Kong et qu'il a abandonné le principe « un pays, deux systèmes » ? Que pensez-vous des réactions actuelles ?

Li Keqiang : Le principe « un pays, deux systèmes » est la politique nationale fondamentale du pays. Le gouvernement central a toujours insisté sur la mise en œuvre complète et précise des principes « un pays, deux systèmes » et « le peuple de Hong Kong gouverne Hong Kong » et d'un degré élevé d’autonomie, agit dans le strict respect de la Constitution et de la Loi fondamentale et soutient le gouvernement de la RAS et la cheffe de l'exécutif pour qu'ils gouvernent conformément à la loi. Cela ne varie pas. Vous avez mentionné que l'APN venait d'adopter la décision pour la sauvegarde de la sécurité nationale, et elle vise également à garantir « un pays, deux systèmes » de manière pérenne, et à maintenir la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong.

(Rédactrice : Claire SHENG)