La Chine et le Panama conviennent de renforcer leurs relations (PAPIER GENERAL)

Publié le 2018-12-06 à 09:50  |  French.xinhuanet.com

PANAMA, 3 décembre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping est parvenu lundi à un large consensus avec son homologue panaméen Juan Carlos Varela pour renforcer les relations bilatérales.

M. Xi est arrivé dimanche à Panama pour une visite d'Etat. Il s'agit de la première du genre d'un chef de l'Etat chinois dans ce pays d'Amérique centrale depuis l'établissement des relations diplomatiques en juin 2017 entre les deux pays.

Lors de leur entretien, les deux dirigeants ont fait l'éloge du dynamisme de leurs relations bilatérales et des résultats de leur coopération connus depuis 18 mois.

M. Xi a salué l'excellent départ pris par les relations bilatérales, comme en atteste l'échange de visites entre les deux présidents et le renforcement de la confiance politique mutuelle entre les deux pays.

Il a également salué le développement rapide de la coopération bilatérale dans différents domaines, ainsi que les progrès accomplis à ce jour dans la réalisation conjointe de l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR).

Les faits ont prouvé et continueront à prouver que l'établissement des relations diplomatiques était une excellente décision, et que ces relations sont profitables pour les deux peuples, a-t-il poursuivi.

Consolider et développer les relations d'amitié sino-panaméennes est pour la Chine un principe diplomatique inébranlable, quels que soient les changements sur la scène internationale, a souligné le président chinois.

La Chine soutient les efforts du Panama pour préserver sa sécurité et sa stabilité, améliorer le niveau de vie de son peuple, renforcer son influence internationale et jouer un rôle accru dans la promotion de l'intégration économique et de la connectivité dans la région, a-t-il ajouté.

M. Xi a affirmé que M. Varela et lui-même avaient convenu que le développement devait être centré sur le peuple et que l'évaluation de ses résultats devait se baser sur le bonheur qu'il apporte au peuple.

La Chine est prête à travailler avec le Panama pour maintenir des échanges de haut niveau, et renforcer les échanges et la coopération entre les départements gouvernementaux, les organes législatifs et les partis politiques des deux pays, a ajouté le président chinois.

La Chine apprécie le soutien ferme du Panama sur les questions concernant les principaux intérêts de la Chine, telles que le dossier de Taiwan, a-t-il noté, avant de souligner que son pays s'en tenait toujours au principe de non-ingérence.

La Chine reconnaît le rôle du Canal de Panama dans l'économie mondiale en le considérant comme une voie navigable internationale de transit à neutralité permanente et respecte la souveraineté du Panama sur le canal, a-t-il ajouté.

La Stratégie logistique nationale 2030 du Panama et l'ICR sont hautement compatibles, a estimé M. Xi, appelant les deux parties à mettre en synergie leurs stratégies de développement respectives et à promouvoir la connectivité.

Notant que la Chine était le deuxième plus grand utilisateur du Canal de Panama, M. Xi a proposé que les deux pays optimisent davantage l'expédition consolidée pour que le canal puisse jouer un rôle plus efficace dans le renforcement de l'engagement chinois dans le commerce mondial.

La Chine est disposée à négocier un accord de libre-échange avec le Panama sur la base du respect réciproque, de l'égalité et des bénéfices mutuels, a poursuivi le président chinois, ajoutant que la Chine était prête à recevoir plus d'importations panaméennes telles que les produits alimentaires maritimes, la viande et les ananas.

La Chine encourage également ses institutions financières à s'installer au Panama, notamment pour y créer des centres de paiement en yuan chinois (ou renminbi, RMB), toujours selon M. Xi.

Il a par ailleurs appelé les deux pays à renforcer la communication dans les affaires internationales, à approfondir la coordination et la collaboration dans le cadre de mécanismes multilatéraux tels que les Nations Unies, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et le Forum entre la Chine et l'ALC (Amérique latine et Caraïbes), et à relever ensemble les défis posés par le protectionnisme et l'unilatéralisme.

Saluant la visite historique du président Xi au Panama, M. Varela s'est félicité des importants progrès obtenus dans les relations bilatérales depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays et de la bonne mise en oeuvre du consensus conclu entre M. Xi et lui-même.

M. Varela a remercié la Chine pour son soutien dans le développement social et économique du Panama, assurant que son pays s'en tenait à la politique d'une seule Chine.

Affirmant partager la vision de son homologue chinois de bâtir une communauté de destin pour l'humanité, le président panaméen a indiqué que son pays soutenait la réalisation conjointe de l'ICR et souhaitait promouvoir la coopération bilatérale dans les investissements, le transport portuaire et les zones de libre-échange.

Le Panama accueille d'un bon oeil les investissements d'entreprises chinoises et est disposé à négocier et signer au plus tôt un accord de libre-échange avec la Chine afin de faire franchir un palier aux échanges commerciaux bilatéraux, selon M. Varela.

Le Panama voudrait tirer pleinement profit de ses atouts géographiques et logistiques pour devenir la porte d'entrée vers l'Amérique centrale et latine pour la Chine, a poursuivi le président panaméen, selon lequel la coopération Panama-Chine bénéficie non seulement aux deux pays mais également à la région, et contribue à la paix et la prospérité mondiales.

Dans un communiqué de presse conjoint publié lundi, les deux parties ont affirmé que leurs gouvernements étaient déterminés à développer continuellement une relation globale, gagnant-gagnant et bénéfique pour les régions où se trouvent les deux pays.

Les deux parties ont signé une série de documents de coopération couvrant entre autres l'e-commerce, le commerce de services et les affaires maritimes, selon le communiqué.

( Rédacteur : Samuel )