Xi et Trump conviennent d'apaiser les tensions commerciales et de maintenir des contacts étroits

Publié le 2018-12-05 à 10:30  |  French.xinhuanet.com

BUENOS AIRES, 2 décembre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump ont convenu samedi de prendre des mesures pour apaiser les tensions commerciales bilatérales et de rester en contact étroit, a déclaré le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

"Dans une atmosphère amicale et franche, les deux présidents ont eu des discussions en profondeur qui ont duré deux heures et demie, plus longtemps que prévu", a-t-il indiqué à la presse à l'issue de la rencontre Xi-Trump à Buenos Aires, la capitale argentine, après la clôture du sommet du G20.

Il s'agissait du premier tête-à-tête entre les deux dirigeants depuis la visite en Chine de M. Trump en novembre de l'année passée.

Selon le chef de la diplomatie chinoise, les deux dirigeants sont parvenus à une importante compréhension mutuelle et leur rencontre a certainement "tracé la voie pour les relations sino-américaines dans un avenir proche".

Les deux pays assument de plus en plus de responsabilités à l'égard de la paix et de la stabilité du monde, et ils ont plus d'intérêts communs que de différences, a poursuivi M. Wang.

MM. Xi et Trump ont convenu que les deux pays "peuvent et doivent" garantir une bonne relation sino-américaine, laquelle doit être caractérisée par la coordination, la coopération et la stabilité, a poursuivi M. Wang.

Les deux hommes ont convenu d'entretenir des liens étroits par des visites, des réunions, des conversations téléphoniques ou tout autre moyen afin de continuer de donner une direction aux relations bilatérales.

Xi Jinping et Donald Trump se sont par ailleurs mis d'accord pour "se rendre davantage de visites réciproques au moment opportun", a ajouté Wang Yi.

Lors de leur dîner de travail, les deux dirigeants ont eu des discussions "positives et constructives" sur les dossiers commerciaux et économiques et ont décidé de cesser d'imposer des droits de douane supplémentaires, a-t-il dit.

La Chine importera plus de produits commercialisables depuis les Etats-Unis dans un effort visant à réduire petit à petit les déséquilibres dans la balance commerciale bilatérale, a-t-il fait savoir.

Les deux parties ont également accepté d'ouvrir leur marché l'une à l'autre, a-t-il déclaré, ajoutant que la Chine fera son possible pour répondre graduellement aux préoccupations légitimes des Etats-Unis au cours du processus d'ouverture élargie.

Les équipes de travail des deux côtés suivront le cap du consensus basé sur des principes atteint par les deux chefs d'Etat et feront avancer les pourparlers vers l'annulation de tous les droits de douane supplémentaires imposés cette année afin de conclure au plus tôt un accord mutuellement bénéfique, a-t-il affirmé.

Le consensus atteint lors de la rencontre est d'une grande importance car il a non seulement mis fin à l'escalade des tensions commerciales, mais a également ouvert de nouvelles perspectives pour une coopération bilatérale gagnant-gagnant, a indiqué M. Wang.

Les résultats de cette rencontre ne seront pas uniquement profitables au développement des deux pays et au bien-être de leurs peuples, ils seront aussi propices à la croissance régulière de l'économie mondiale, a-t-il ajouté.

Les deux parties ont également convenu d'intensifier leur coopération dans l'application de la loi et la lutte contre les drogues illicites, dont la drogue synthétique fentanyl, a-t-il poursuivi, ajoutant que les mesures prises par la Chine contre l'abus des substances semblables au fentanyl ont rencontré un écho positif à travers le monde et que la Chine a décidé d'incorporer à la liste des substances contrôlées toutes ces substances semblables et leurs précurseurs.

Selon M. Wang, durant la rencontre, la partie chinoise a réitéré sa position de principe sur la question de Taiwan et la partie américaine a fait savoir sa volonté de continuer d'adhérer à la politique d'une seule Chine.

Les deux parties ont également échangé leurs points de vue sur le dossier de la péninsule coréenne. La Chine soutient une deuxième rencontre entre M. Trump et Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), espérant que ces deux pays travailleront vers un même objectif, prendront en compte les préoccupations légitimes de chacun et feront des progrès sur la dénucléarisation et la mise en place d'un mécanisme de paix dans la péninsule, a fait remarquer M. Wang.

Washington apprécie le rôle positif joué par Beijing à cet égard et espère maintenir les consultations et la coordination avec la Chine, selon le chef de la diplomatie chinoise.

( Rédacteur : Samuel )