Le discours du président Xi salué par la communauté internationale (PAPIER GENERAL)

Publié le 2018-11-07 à 09:50  |  French.xinhuanet.com

BEIJING, 6 novembre (Xinhua) -- La communauté internationale a salué le discours prononcé lundi par le président chinois Xi Jinping à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de la première édition de l'Exposition internationale des importations de la Chine (CIIE) à Shanghai, dans lequel il a appelé à des efforts conjoints pour une économie mondiale plus ouverte.

UNE TENDANCE IRREVERSIBLE DE L'HISTOIRE

Le président Xi a mis l'accent sur le rôle de la mondialisation économique, affirmant qu'il s'agissait d'une "tendance irréversible de l'histoire" et qu'elle donnait une forte impulsion au développement économique de la planète.

"Ce que l'humanité peut faire, c'est comprendre, s'adapter et se conformer aux lois de l'histoire au lieu d'essayer d'empêcher son avènement. La roue de l'histoire continuera de tourner de toute façon", a déclaré M. Xi.

L'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin s'est dit d'accord avec les propos de M. Xi. Il a ajouté que, face à la montée du protectionnisme commercial dans le monde, M. Xi avait exprimé le ferme soutien de la Chine au multilatéralisme et au libre-échange.

C'est un moyen de créer de la richesse et de parvenir au développement et au consensus pour la plupart des pays, a-t-il indiqué, soulignant que la paix et le développement dans le monde devaient se concrétiser par une coopération entre tous les pays, plutôt que de vouloir intimider les plus faibles.

"Je pense que le discours du président Xi était tout à fait fantastique et très important. Je pense que ce sera une étape importante dans l'histoire du commerce à un moment où la mondialisation et le multilatéralisme sont menacés", a commenté le PDG de L'Oréal, Jean-Paul Agon.

M. Xi a fait une déclaration très forte selon laquelle "la Chine s'ouvre et veut s'ouvrir davantage au monde. La Chine prend le leadership du commerce et de la mondialisation", a ajouté le patron du groupe de cosmétiques français, se disant très confiant dans le marché chinois et dans l'avenir.

Tamas Matura, professeur adjoint à l'Université Corvinus de Budapest et président du Centre d'études asiatiques d'Europe centrale et orientale, a dit avoir entendu le message important selon lequel la Chine peut être un "partenaire commercial fiable et digne de confiance".

Ivona Ladjevac, chercheuse à l'Institut de politique et d'économie internationales de Belgrade en Serbie, a noté que le lancement de la première édition de la CIIE coïncidait avec le 40e anniversaire du lancement de la politique de réforme et d'ouverture de la Chine.

La CIIE est non seulement un engagement pour la réforme et l'ouverture, mais également pour la construction d'un ordre économique mondial plus ouvert, a observé l'experte.

L'initiative sonne également l'alerte contre le protectionnisme et l'unilatéralisme, a ajouté Mme Ladjevac, selon qui l'engagement de la Chine envers la mondialisation aidera non seulement ce pays à réaliser une transformation économique plus stable, mais donnera également un nouvel élan à l'économie mondiale et au commerce multilatéral.

UNE ECONOMIE MONDIALE OUVERTE

Pour bâtir une économie mondiale ouverte, M. Xi a déclaré que "les pays doivent poursuivre une politique d'ouverture, s'opposer explicitement au protectionnisme et à l'unilatéralisme" et s'efforcer de renforcer l'ouverture aux niveaux multilatéral et bilatéral pour rendre leurs économies interconnectées.

Nina Ivanova, présidente du présidium de la Société biélorusse pour l'amitié et les relations culturelles avec les pays étrangers, a jugé que M. Xi avait adressé le message dans son discours au monde entier selon lequel la Chine maintiendrait sa politique fondamentale de réforme et d'ouverture.

La Chine ne ferme pas ses portes alors qu'elle connaît une croissance économique robuste et elle est encore plus ouverte, ce qui revêt une grande importance pour la croissance économique mondiale et le développement des autres pays, a ajouté Mme Invanova.

David Gosset, expert en relations internationales et fondateur du Forum Europe-Chine, a estimé que le président chinois avait déclaré à la communauté internationale que son pays était prêt à commercer avec le monde.

Bien que les déséquilibres commerciaux avec la Chine soient préoccupants, la Chine démontre que son succès pourrait être partagé, a-t-il souligné, ajoutant que la CIIE montrait que la Chine n'était pas une menace, mais une opportunité.

Sudheendra Kulkarni, ancien président de l'Observer Research Foundation, un think tank indien, a estimé qu'en tant que contributeur majeur à la croissance économique mondiale, la Chine manifestait une attitude d'ouverture, d'inclusivité et de coopération mutuellement bénéfique.

Il a ajouté que la CIIE, la première exposition au niveau national sur le thème des importations jamais organisée dans le monde, montre que la Chine exerce une influence positive sur l'économie mondiale grâce à sa propre croissance.

UN ENGAGEMENT A S'OUVRIR

Dans son discours, M. Xi a déclaré que la Chine suivrait immuablement une stratégie d'ouverture gagnant-gagnant, adopterait des politiques de haute qualité pour faire progresser la libéralisation et la facilitation des échanges et des investissements, et s'acheminait vers une ouverture nationale, coordonnant les côtes avec l'intérieur du pays et connectant les régions orientales et occidentales.

Son discours a montré que la Chine attachait une grande importance au développement du commerce extérieur et à la poursuite de sa politique de réforme et d'ouverture, a commenté Sergueï Sanakoïev, chef du Centre d'analyse russo-chinois, ajoutant que la politique commerciale de la Chine témoignait de sa sincérité et de son ouverture.

La Chine donnera une nouvelle impulsion à l'économie et au commerce de la planète, ce qui est la pratique exemplaire du concept chinois d'édification d'une communauté de destin pour l'humanité, selon lui.

Joe Anderson, maire de Liverpool, a salué l'engagement de la Chine d'élargir encore son ouverture, affirmant que sa ville avait bénéficié de la participation active de la Chine au commerce international. L'amitié avec Shanghai et d'autres villes chinoises a porté fortune à Liverpool, a-t-il dit.

Il a exprimé son espoir d'une coopération plus large et plus forte qui profiterait aux deux parties, ajoutant que "l'âge d'or" entre la Chine et le Royaume-Uni offrait des opportunités à l'avenir pour le commerce et les investissements bilatéraux.

Vinod Madhavan, directeur du commerce à la banque sud-africaine Standard Bank, a également salué la stratégie d'ouverture mutuellement bénéfique de la Chine.

Pour lui, la CIIE pourrait offrir à l'Afrique une chance de rejoindre la chaîne mondiale des échanges et des opportunités aux entreprises et pays africains en quête d'une croissance axée sur les exportations.

( Rédacteur : Samuel )