Les gardes tibétains de Gêrzê patrouillent 2890 kilomètres en hiver pour protéger l'écologie de Changtang

Publié le 2021-01-08 à 08:54  |  China Tibet Online


En photo : des antilopes du Tibet dans la réserve naturelle nationale de Changtang.

L'héroïque antilope tibétaine, la petite et magnifique gazelle tibétaine, le fort âne sauvage tibétain, le léopard des neiges secret... Dans la réserve naturelle nationale de Changtang, située à une altitude moyenne de plus de 5000 mètres, les « elfes du haut plateau » errent tranquillement sans craindre le froid.

Ce sont les gardes forestiers et des prairies qui assurent la sécurité de ces animaux sauvages. Il y a quelques jours, le Bureau des forêts et des prairies du district de Gêrzê, dans la préfecture de Ngari, dans la région autonome du Tibet, a lancé la dernière grande patrouille de 2020. Ainsi, le « no man's land » de la réserve naturelle nationale de Changtang dans le district de Gêrzê a été entièrement patrouillé.

Selon la personne compétente en charge du Bureau des forêts et des prairies du district de Gêrzê, cette patrouille à grande échelle a duré 9 jours, et la distance totale parcourue a été de 2890 kilomètres, et un total de près de 140 personnes y ont participé. La patrouille a couvert 106 000 kilomètres carrés de la réserve naturelle nationale de Changtang se trouvant dans la région de Gêrzê.

Cette grande patrouille a été effectuée pour patrouiller les zones où les animaux sauvages sont concentrés pour habiter, se reproduire ou faire un repos dans la migration. Elle vise à identifier et réprimer rapidement toutes sortes d'actes illégaux et criminels qui détruisent les forêts, les prairies et les ressources fauniques.


En photo : des gardes du Bureau des forêts et des prairies du district de Gêrzê collant des affiches de protection de l'environnement.

Le personnel de patrouille a également supervisé le travail quotidien de patrouille des 23 postes de gestion et de protection de la réserve naturelle nationale de Changtang dans la région de Gêrzê, en fournissant des conseils sur place sur la manière de prévenir efficacement toutes sortes d'actes illégaux et criminels qui endommagent les ressources animales et végétales sauvages et les réserves naturelles.

Pendant la patrouille de terrain, le personnel de patrouille a publicisé la loi sur la protection de la faune et les mesures de prévention des incendies de forêts et de prairies dans tous les cantons et villages dans la réserve. Au total, plus de 1100 dépliants (pages) ont été distribués, plus de 40 slogans promotionnels ont été postés, et plus de 1 500 personnes ont participé aux activités de promotion.

À l'heure actuelle, aucune chasse illégale, aucune traversée illégale et aucune activité minière illégale n'ont été découvertes dans la réserve naturelle nationale de Changtang de la région de Gêrzê. Toutes sortes d'animaux sauvages vivent paisiblement sur cette terre.

(Rédactrice : Claire SHENG)