Le parc national Sanjiangyuan lance une campagne de contrôle par forces unies

Publié le 2020-05-18 à 09:01  |  China Tibet Online

Nos reporters ont appris le 6 juin que le département de l'application de la loi du parc national Sanjiangyuan, source du fleuve Jaune, a récemment organisé une campagne d'application de la loi dans le bassin de la source du fleuve Jaune du parc national Sanjiangyuan. Il s'agit essentiellement d'une patrouille conjointe avec les postes de police de la sous-zone de Yueguzonglie (约古宗列) et d'Animaqing (阿尼玛卿), visant à renforcer la protection de l'environnement écologique et des ressources naturelles dans le bassin de la source du fleuve Jaune.

Connu comme la "source de beauté de milliers de lacs", le comté de Maduo est situé à la source du fleuve Jaune, à une altitude moyenne de 4200 mètres, au cœur de l'arrière-pays de la réserve naturelle nationale de Sanjiangyuan en Chine.

Selon les rapports, la patrouille commune a été combinée à un certain nombre d'actions spéciales de maintien de l'ordre. Des patrouilles en véhicule, en attelage de chevaux, en moto, ainsi que des patrouilles à pied seront effectuées pour faire respecter les lois de protection dans le bassin des sources du fleuve Jaune du parc national Sanjiangyuan. Les zones cibles comprennent la sous-zone de protection de Yuguzonglie, les zones situées à l'intérieur et à l'extérieur du parc des sources du fleuve Jaune et la sous-zone de protection d'Animaqing. La campagne durera au total 12 jours.

Pendant ce temps, l'équipe conjointe de patrouille et de protection a enquêté et sanctionné des activités illégales et criminelles telles que le braconnage, l'exploitation minière, l'exploitation non autorisée, la domestication sans licence, le transport illégal d'animaux et de plantes sauvages terrestres, ainsi que des comportements tels que l'exploitation de carrières, le creusement de sable, la construction sans autorisation et l'incohérence avec les plans de construction approuvés. L'équipe a également enregistré l'état actuel des ressources naturelles, des activités humaines et de la distribution des animaux et des plantes sauvages dans le bassin du fleuve Jaune. La sévérité des sanctions dissuade efficacement toutes sortes d'actions illégales et d'activités criminelles dommageables, et garantit un environnement écologique et des ressources naturelles de première qualité dans le cours supérieur du fleuve Jaune. En outre, le groupe de patrouille mixte a mené des activités de publicité et d'éducation auprès du public, des étudiants et des surveillants dans plusieurs zones. Il est entendu que plus de 170 agents de police ont été envoyés sur cette patrouille commune, couvrant une zone de 2700 kilomètres carrés et un kilométrage de patrouille de plus de 3000 kilomètres. Cinq infractions ont été constatées, toutes ont été remises au service de police compétent.

(Rédactrice : Estelle ZHAO)