Le parc national de Sanjiangyuan sera officiellement créé en 2020

Publié le 2020-01-21 à 10:06  |  China Tibet Online

Lors d'une conférence de presse tenue le 8 janvier par l'Administration d'État des forêts et des prairies, Ren Yonglu, directeur adjoint de l'Administration du parc national de Sanjiangyuan de Chine a déclaré que la Chine établira officiellement le parc national de Sanjiangyuan (dans l'arrière-pays du plateau tibétain) en 2020, et prévoit de créer un ensemble de services, de gestion et de système de recherche scientifique pour le parc national d'ici 2025, et d'achever le projet de construction d'un parc national moderne d'ici 2035.

Après plus de trois ans d'essais pilotes, les résultats de protection et de restauration écologique dans la zone pilote du parc national de Sanjiangyuan se manifestent davantage, la qualité de l'environnement continue de s'améliorer, la fonction écologique continue de s'intensifier, l'augmentation moyenne de la conservation de l'eau est supérieure à 6 %, la couverture des prairies est supérieure à 11 % et le rendement de l'herbe est supérieur à 30 %.

On rapporte que le mode de co-gestion communautaire est toujours à l'étude dans la zone pilote du parc national de Sanjiangyuan. Il s'agit de mobiliser pleinement l'enthousiasme des bergers pour la protection de l'écologie. Le parc a réalisé de manière exhaustive le mode de gestion " un ménage, un poste " et a employé 17 200 personnels écologiques avec des certificats pour la gestion et la protection. Le revenu annuel moyen de chaque ménage a augmenté de 21 600 yuans (2 800 euros).

Le parc national de Sanjiangyuan se situe dans la province du Qinghai, et comprend la source du Yangtsé, la source du fleuve Jaune et la source du fleuve Lancang (Mekong). Le parc national couvre quatre comtés, à savoir Maduo, Zhiduo, Qumalai, Zaduo plus la réserve naturelle de Hoh Xil. Avec une superficie totale de 123 100 kilomètres carrés et une altitude moyenne de 4 713,62 mètres, il possède un écosystème de zone humide unique de grande superficie dans les régions de haute altitude du monde, d'où son nom de " château d'eau de la Chine ". La région de Sanjiangyuan est une importante barrière de sécurité écologique pour la Chine et même l'Asie.

(Rédactrice : Claire SHENG)