Rassemblement d'animaux au pied des monts Qilian

Publié le 2019-05-06 à 14:40  |  China Tibet Online

Les léopards des neiges. 

Le 30 mars dernier, dans un exposé sur les résultats échelonnés de l'enquête sur les léopards des neiges dans la région du Qinghai du parc national des monts Qilian, on a rapporté que cinq léopards des neiges étaient apparus sur les mêmes clichés, ce qui indique que la population locale de léopards des neiges nicheurs est stable.

Ces clichés rares regroupant cinq léopards des neiges ont été pris en mai 2018 dans la région de Qinghai du parc national des monts Qilian. En plus des léopards des neiges, les chercheurs ont également découvert des animaux sauvages rares comme les dholes, les chats du désert et les manuls.

Le léopard des neiges est au sommet de la chaîne alimentaire de l'écosystème du plateau. C'est l'espèce phare et l'espèce parapluie dans la protection de la biodiversité des plateaux. Il est également connu comme le « baromètre de la santé des écosystèmes de haute altitude » et reçoit toujours une grande attention de la part de tous les secteurs de la société.

Le chat du désert.

Le chat du désert, espèce carnivore, est un animal protégé au niveau national de seconde classe. Il est inscrit sur la Liste rouge de l'IUCN des espèces menacées d'extinction et est la seule espèce endémique propre à la Chine. Actuellement, la zone de distribution des chats du désert chinois se trouve à la limite orientale du plateau du Qinghai-Tibet, englobant la majeure partie du Qinghai, le nord-ouest du Sichuan et le sud-ouest du Gansu.

Les manuls.

Le manul est un animal protégé au niveau national de seconde classe, doté d'un corps court et d'une taille semblable à celle d'un chat domestique. Il habite les prairies ou les déserts, et se nourrit de pikas, de lièvres et du gangas.

Le dhole.

Le dhole est, lui, un animal protégé au niveau national de seconde classe, inscrit sur la Liste rouge de l'IUCN des espèces menacées d'extinction. Sa population était  auparavant largement répartie en Asie centrale, en Asie du Sud, en Asie du Sud-Est, en Asie de l'Est et en Russie. En Chine, l'animal existe dans la plupart des zones terrestres, à l'exception de Taïwan et du Hainan.

(Rédactrice : Claire SHENG)