Plus de 3 000 oies à tête barrée sur les rives du Yangtze

Publié le 2018-07-03 à 11:04  |  China Tibet Online

Cette année marque la septième année d’existence du programme de protection des oies à tête barrée. Selon la station de protection écologique du fleuve Yangtze, les données de la dernière enquête sur les différentes espèces d’oiseaux montrent que le nombre d’oies à tête barrée est passé à 3 195, soit le triple de 2012 au moment où le programme venait d’être mis en place.

Le programme de protection trouve son origine dans une plainte déposée par un résident en 2011. À l'époque, un habitant de la ville avait rapporté à la station de protection écologique que des braconniers cueillaient des oeufs d’oies à tête barrée au bord du lac. Les agents de la station ont alors immédiatement contacté des experts qui sont rendus sur site pour enquêter. Malheureusement, il ne restait que quelques oeufs encore en incubation. C’est pour cette raison que le programme de protection d'oies à tête barrée a été lancé.

Des équipes composées des bénévoles de la station de protection et d’experts stationnent tour à tour pendant 45 jours autour du lac afin de mettre fin au braconnage d’animaux sauvages et d’arrêter définitivement la cueillette illégale d’œufs.   Cela permet d’assurer chaque année la reproduction des oies à tête barrée et, surtout, l’incubation de leurs œufs. Dans le même temps, les équipes recensent également le nombre d’oies à tête barrée.

Aujourd'hui, le paysage du fleuve Yangtze est constellé de lacs pittoresques et de végétation en pleine croissance. Dans les lacs et les zones humides où se trouve les oiseaux, on trouve des grues à cou noir, des goélands à tête brune, des phoenix et des corbeaux. On peut dire que la zone est redevenue un paradis pour les oiseaux.

Source: People.cn
(Rédactrice: Caroline)