Le secteur de la restauration a enregistré une croissance positive pour la première fois cette année en Chine

Publié le 2020-11-19 à 16:46  |  People's Daily


Dans la soirée du 1er juin, au marché de nuit dans l'arrondissement de Liangping de la ville de Chongqing, des habitants se régalent au barbecue et à la bière. (Liu Hui/Pic.people.com.cn)


Le 24 mars, dans la soirée, des restaurants sont pleins de nouveau dans la rue Daxue de l'arrondissement de Yangpu à Shanghai. (Yang Jianzheng/Pic.people.com.cn)


Le 26 mars, des employés préparent des galettes farcies dans un rayon de petit-déjeuner au supermarché. (Wang Jianmin/Pic.people.com.cn)


Dans l'après-midi du 29 mars, au port Guangli de la province du Shandong, des pêcheurs trient et pèsent des crevettes pêchées récemment et les montent dans la voiture. La reprise totale des activités dans la restauration a boosté la demande pour les fruits de mer. (Zhou Guangxue/Pic.people.com.cn)

La croissance du secteur de la restauration, qui était négative cette année, est redevenue positive ! Selon les chiffres publiés par le Bureau national des statistiques, les recettes de la restauration ont atteint 437,2 milliards de yuans, en hausse de 0,8% sur un an. C'est la première fois que ce secteur affiche une croissance positive cette année.

La restauration est un domaine important pour stabiliser la croissance et améliorer le bien-être de la population. Il est aussi le baromètre de la reprise économique. "Ce secteur a renoué avec la croissance, ce qui témoigne de la reprise de la confiance des consommateurs chinois dans la restauration. Des mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie dans le contexte de la lutte à long terme contre l'épidémie ont produit des effets notables. Des mesures prises au niveau central et local pour booster la consommation continuent à porter des fruits, et ce, notamment pour la restauration. Cela montre aussi que l'emploi, le revenu et la capacité à dépenser des habitants s'améliorent progressivement avec des perspectives prometteuses de l'économie chinoise à long terme", a dit Han Ming, chef de l'association des restaurants chinois.

De nombreuses entreprises ne sont plus affectées par l'épidémie. Les recettes enregistrées par la restauration ont baissé de 41% durant les 4 premiers mois cette année. Selon le Rapport sur la reprise du travail et des activités du secteur de la restauration durant la première moitié de 2020, depuis mai, la restauration reprend ses activités de façon stable, réduisant en continu la baisse de chiffres d'affaires. Durant la première moitié de l'année, la plupart des restaurants ont repris pour 70% à 80% le niveau d'activités avant l'épidémie.

Jia Feiyue, directeur général de la société Huatian Catering Group Company, a dit : "Durant l'épidémie, des autorités compétentes ont pris des mesures pour aider les entreprises en fonction de leurs besoins, comme la réduction d'impôt et de cotisations. Notre entreprise a réalisé des profits en général à partir de mars. Aujourd'hui, des marques patrimoniales chinoises dans la restauration qui appartiennent à notre groupe, comme le restaurant Makai à Gulou, Eryouju et Tongchunyuan, ont retrouvé le niveau d'avant l'épidémie et ont réalisé une légère croissance en glissement annuel."

"Nous avons subi une perte de plus de 60% des chiffres d'affaires en général en début d'année, quand l'épidémie a éclaté", a dit Guo Jianping, assistant du directeur général de la société Beijing Yibayi Catering Management Co., Ltd. "Notre société respecte rigoureusement les protocoles sanitaires et désinfecte plusieurs fois nos restaurants par jour. Les plats sont frais tous les jours. Nos restaurants ont repris progressivement les activités. En plus, jusqu'au 15 novembre, nous avons ouvert 4 nouveaux restaurants."

Des politiques favorables à la consommation continuent à produire des effets. Durant la haute saison des mois de septembre et d'octobre, le ministère du Commerce a lancé le mois de consommation au niveau national. 14 organismes gouvernementaux, dont la Commission nationale du développement et de la réforme, ont récemment publié le Plan de travail pour booster la demande intérieure et la consommation à court terme. Des politiques favorables à la consommation soutiennent la reprise et le développement du secteur de la restauration.

Han Ming a dit : "Nous restons confiants sur la perspective prometteuse de la restauration à long terme. À l'avenir, la restauration sera plus respectueuse de l'environnement, saine et sûre. De nouveaux secteurs et de nouveaux modèles d'activités seront les principaux porteurs d'innovation."

La reprise de la restauration reflète la reprise de l'économie chinoise. En octobre, des activités de l'industrie et du secteur tertiaire se poursuivent de façon stable et affichent une croissance rapide en Chine. La valeur ajoutée des entreprises industrielles de taille significative a augmenté de 6,9% en glissement annuel, maintenant le même rythme de croissance que septembre et affichant une hausse de 2,2 points de pourcentage par rapport à la même période de l'année précédente. L'indice de production du secteur tertiaire s'est accru de 7,4% sur un an, soit 2 points de pourcentage en plus par rapport au mois précédent, affichant une croissance accélérée. Par ailleurs, une fois stabilisés, les investissements et la consommation partent à la hausse. Les facteurs de production sont plus actifs. De nouvelles forces motrices de développement se renforcent, aboutissant à une reprise stable de l'économie.

De nombreux indicateurs montrent que l'économie chinoise enregistre une croissance sur un nombre croissant de domaines, consolidant davantage la dynamique de croissance. À l'avenir, avec une plus grande résilience et la capacité de restauration et de développement, l'économie chinoise sera capable d'atteindre l'objectif prévu cette année.

Par Lin Lili, journaliste au Quotidien du Peuple

(Rédactrice : Claire SHENG)