Le 11e Panchen Lama : la meilleure façon d'être reconnaissant est de vivre une vie heureuse dans cette vie

Publié le 2020-09-15 à 16:39  |  China Tibet Online

Autrefois, le district de Mêdog de la ville de Nyingchi, dans la région autonome du Tibet, était isolé en raison des difficultés de transport. Aujourd'hui, grâce à l'amélioration des conditions de circulation, la plantation de thé, le développement du tourisme et d'autres méthodes pour réduire la pauvreté et rejoindre la prospérité, la population locale vit une vie de plus en plus riche. Les gens qui sont restés à Mêdog se sont sortis de la pauvreté, mais comment vivent les gens qui ont quitté Mêdog ? 

Récemment, Panchen Erdeni Choskyi Gyalpo, membre du Comité permanent du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, vice-président de l'Association bouddhiste chinoise et président de la branche tibétaine de l'Association bouddhiste chinoise, a visité le village Monpa de Shikha, dans le canton de Chanag du district de Mainling pour trouver des réponses à cette question. 

Le 11e Panchen Lama visitant le village Monpa de Shikha pour y mener une enquête. 

Il y a 17 ans, des villageois du village de Lugu et du village de Guodeng, dans le canton de Gadê du district de Mêdog, étaient « piégés » dans leur région. Ils ont été relocalisés dans le canton de Chanag dans le district de Mainling depuis un endroit isolé avec des transports peu pratiques et un manque de ressources. Ensemble, ils ont formé l'actuel village Monpa de Shikha. 

Montrant son souci pour la vie des masses, le 11e Panchen Lama a visité la maison du villageois Kunsang. Le 11e Panchen Lama a eu une conversation cordiale avec Kunsang, « Où habitiez-vous? Combien a coûté la réparation de la maison ? En quelle classe est votre enfant ? Comment est le revenu familial ? Avez-vous appris des habiletés techniques ? » 

Le 11e Panchen Lama parlant avec Kunsang et ses enfants. 

Après avoir appris que la famille de Kunsang a reçu les bons soins du Parti et du gouvernement au fil des ans, et que Kunsang a appris une habileté et qu'il conduit maintenant une chargeuse, qu'il vit dans une nouvelle maison et que ses trois enfants vont à l'école, le 11e Panchen Lama était très heureux. Il a déclaré : « Sous les bons soins du Parti, les gens vivent une vie heureuse. Par conséquent, nous devons savoir être reconnaissants. La meilleure façon d'être reconnaissant est de vivre une vie heureuse dans cette vie. » 

Voyant les trois adorables enfants de la famille de Kunsang, le 11e Panchen Lama a déclaré : « Vous devez aider vos enfants à apprendre, et ce n'est qu'après avoir acquis des connaissances qu'ils pourront avoir plus d'opportunités. En même temps, il faut développer chez les enfants l'habitude du travail ardu, et plus tard ils pourront mieux bâtir notre région natale. » 

Le 11e Panchen Lama observant le processus de fabrication du papier tibétain. 

Dans le village Monpa de Shikha, le 11e Panchen Lama a également visité les installations de production d'artisanat ethnique. Dans la zone d'expérience de fabrication du papier tibétain, le 11e Panchen Lama a observé le processus de fabrication du papier tibétain avec un grand intérêt. Après avoir appris que l'usine de papier tibétain distribue désormais 50 000 yuans de dividendes à la collectivité du village, entraînant une augmentation de revenu annuelle moyenne de plus de 3000 yuans pour 8 familles pauvres, le 11e Panchen Lama a déclaré au responsable de la zone d'expérience : « C'est formidable de voir autant de jeunes travailler ici. Nous devons tirer pleinement parti des bonnes politiques du Parti et du pays et de nos propres avantages pour développer un artisanat aux caractéristiques ethniques. » 

Le 11e Panchen Lama visitant une installation d'artisanat ethnique.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)