Couloir terrestre-maritime pour le commerce international : départ du premier train du Qinghai

Publié le 2019-08-14 à 14:40  |  China Tibet Online

Bapisée « Couloir terrestre-maritime pour le commerce international », la ligne de train de cargaison a officiellement été inaugurée le 11 août dernier lorsque le train quitta la gare de Golmud (Qarhan), avec un passage par le Port de Qinzhou (Guangxi, Chine), pour finalement rejoindre la Malaisie (Port de Kelang) et le Sri Lanka (Port de Colombo).

Au total, 11 conteneurs ont été chargés dans le train, qui passera 20 jours sur le trajet mentionné ci-dessus pour arriver au Port de Colombo au Sri Lanka.

Li Yalin, directrice adjointe du Département du commerce de la province de Qinghai, a déclaré que la cargaison chargée dans ce train était principalement composée de chlorure de potassium (5 500 tonnes) et de PVC (552 tonnes). C'est la première fois que du chlorure de potassium de la province de Qinghai est exporté vers la Malaisie après la levée complète des droits de douane nationale sur les engrais. Il s'agit de la construction d'un nouveau canal commercial entre la province de Qinghai et les pays de l'Asie du Sud-Est.

"Ces dernières années, le Qinghai a favorisé l'initiative "une ceinture et une route" en tant que force motrice pour accélérer son rythme d'ouverture sur le monde extérieur. La province de Qinghai a mis en place une nouvelle ligne pour les trains sino-européens et une route commerciale internationale terrestre-maritime. Aujourd'hui, les deux fonctionnent régulièrement. Ils ont apporté de nombreux produits spécialisés du Qinghai au monde entier. Un nouveau canal international a ainsi été mis en place pour la livraison des produits locaux", raconte Li Yalin.

Selon elle, lors de la prochaine étape, l'administration de Qinghai fera la promotion de la plateforme de gestion et d'exploitation du "nouveau couloir terrestre-maritime pour le commerce international". Cette plate-forme mettra également l'accent sur l'interconnexion et l'interopérabilité de l'information, facilitera le commerce, réalisera le développement de partenariats régionaux et permettra de régulariser l'exploitation des nouvelles voies de transport ferroviaire et maritime.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)