Les producteurs de bœuf américains s'attendent à une collaboration plus étroite avec la Chine

Publié le 2019-08-14 à 10:46  |  People's Daily

Selon un expert du secteur, les producteurs de bœuf américains espèrent gagner une part plus importante en Chine, l'un des marchés de la viande de bœuf dont la croissance est la plus rapide au monde.

La Chine est un marché relativement nouveau pour le bœuf américain, mais avec beaucoup de potentiel à exploiter, a déclaré Ashley Kohls, directrice exécutive de la MSCA (Minnesota State Cattlemen's Association), organisation qui représente actuellement plus de 1 000 membres issus de tous les segments de la communauté bovine.

Les producteurs de bœuf américains sont enthousiastes à l'idée de pénétrer sur le marché chinois après des années d'absence à la suite de la détection de la maladie de la vache folle aux États-Unis, a-t-elle affirmé en marge du Farmfest, un salon professionnel annuel organisé cette semaine dans le Minnesota.


La photo prise le 2 mai 2018 montrant des bovins élevés par l'agriculteur Bill Pellett dans sa ferme située à Atlantic, dans l'Iowa, aux États-Unis.

"Nous déployons actuellement beaucoup d'efforts pour parler aux vendeurs de bœuf en Chine, parler de la qualité du bœuf américain, puis leur montrer comment cuisiner du bœuf américain sur le marché", a ajouté Mme Kohls, soulignant que son association envoie un groupe de travail en Asie chaque année depuis 2017 pour promouvoir les ventes.

"Ce fut une très belle expérience d'aller dans les pays asiatiques car ils sont tous très importants pour nous lorsqu'il s'agit d'exporter du bœuf et nous essayons de créer un nouveau marché", a déclaré un connaisseur du secteur, en s'appuyant sur sa propre expérience de promotion des produits de bœuf américains sur les marchés asiatiques, et notamment la Chine, en mai dernier.

"Nous avons eu l'occasion de rencontrer des propriétaires d'épiceries et des restaurateurs. Ce fut une expérience fantastique. Tout le monde à Beijing était vraiment gentil et désireux d'apprendre et ils ont tous adoré le bœuf américain", a confié Mme Kohls en racontant son voyage. Elle estime que, compte tenu des réactions encourageantes des partenaires chinois sur le bœuf américain, "nous sommes convaincus qu'avec le temps, nous développerons le marché", bien que "cela prenne du temps pour établir ces relations".

S'exprimant sur les tensions commerciales actuelles entre les États-Unis et la Chine, Mme Kohls a déclaré que son organisation espérait que "régler les problèmes" avant que la situation ne s'aggrave, dans la mesure où les divergences commerciales entre les deux principales économies risquent de brouiller les perspectives de collaboration entre entreprises.

"Chaque fois qu'il y a une tension entre des pays avec lesquels nous avons une relation ou essayons de construire une relation, c'est tout simplement une lutte pour nous", a-t-elle déploré.

(Rédactrice : Claire SHENG)