Première entrée de l'hydroélectricité du Tibet à Pékin

Publié le 2019-08-13 à 14:32  |  China Tibet Online

La société Beijing Electric Power Company, relevant de la State Grid Corporation of China, a déclaré qu'en juillet dernier, 40 millions de kilowatts/heure de l'hydroélectricité du Tibet ont été transportés dans la ville de Pékin, marquant ainsi la réussite du premier échange en « transportation de l'électricité à Pekin ».

Le Tibet est une base importante de la Chine en réserve d'énergie verte. Pendant la période humide, sa surproduction d'électricité propre doit être exportée.

Par le moyen de transaction cotée, la Beijing Electric a acheté de l'électricité produite par les huit stations hydroélectriques, notamment celles de Jinshuihe et de Guoduo en période de pluies estivales au Tibet, dans le but de résoudre le problème du surplus hydroélectrique du Tibet et d'augmenter le revenu des sociétés hydroélectriques locales.

« L'entrée de l'électricité du Tibet à Pékin » est une initiative pour optimiser les avantages de dispositifs des grands réseaux. En espace, elle a recours au canal majeur de l'exportation de l’électricité du Tibet. L'énergie électrique de la région autonome du Tibet est exportée efficacement par le réseau connecté de Zangzhong, qui fut le projet de répartition électrique le plus difficile à instaurer. Le canal traverse ensuite les régions du sud-ouest, du nord-ouest et du nord de la Chine grâce aux réseaux de courant de Chaila et de Zhaoqi avant d'arriver à Pékin. Cela signifie la réalisation de réutilisation du surplus de l'énergie électrique à grande échelle. En terme de temps, la production élevée de l'hydroélectrité du Tibet coïncide avec la période de pointe de consommation estivale de l’électricité de Pékin.

(Rédactrice : Claire SHENG)