Un cliché de course hippique en Chine capturé sur un écran de Times Square

Publié le 2018-08-02 à 10:03  |  China Tibet Online

Le festival annuel de course hippique s’est tenu dernièrement à l’hippodrome de Tashikor, dans la préfecture autonome de Yushu (Qinghai). En Europe comme aux Etats-Unis, les principales agences de presse ont consacré leurs rubriques spéciales à cet événement. Un cliché pris lors d’une des courses est même apparu sur un grand écran de Times Square à New York.

La course hippique a eu lieu, mais pas seulement.

Située au cœur de la réserve naturelle des Sources des trois rivières, c’est-à-dire le Yang-Tsé, le Fleuve Jaune et le Mékong, la préfecture autonome tibétaine de Yushu est un lieu où la culture du mythique roi Gesar est omniprésente.

En effet, le festival de course hippique est une tradition de la région, l’occasion pour les agriculteurs et bergers locaux de se réunir pour assister à la course de chevaux et à des compétitions sportives traditionnelles. Des sportifs costauds de Gampa se produisent à cheval tout en cueillant des hadas, en décochant des flèches ou encore en exécutant des exercices périlleux. L’homme qui arrive à cueillir le plus de hadas sera salué par les acclamations du public.

Les touristes ont également pu assister à un spectacle culturel en guise de cadeau de bienvenue. Ils ont pu assister au sacrifice rituel destiné à la Réserve naturelle de la source des trois rivières, à une prestation de danse folklorique ou encore à une exposition de vêtements traditionnels. Plusieurs artistes leur ont également conté l’histoire du roi Gesar, chacun à leur manière.

Une histoire racontée à travers un cliché

Ce cliché, affiché à Times Square, montre un participant vêtu d’un costume traditionnel tibétain blanc et penché en avant sur son cheval en pleine course. Le cheval, à cet instant, n’a qu’un pied à terre. On peut également apercevoir des drapeaux de prières qui flottent sur la pelouse. L’association harmonieuse de l’homme et de la nature.

Sur l’écran de Times Square, l’image montre non seulement une course hippique traditionnelle à Yushu, mais aussi le développement écologique réalisé sur le plateau tibétain. La nature mène à la prospérité, c’est l’idée qui ressort de cette image.

(Rédactrice: Caroline)