Le Panchen Lama visite les pâturages à cheval

Publié le 2018-07-30 à 10:11  |  China Tibet Online

Un peu plus de 30 minutes à distance de la vallée de Lhassa, entourée de pics montagneux et de ruisseaux, un pâturage s’ouvre en face de vous. Le 23 juillet, le Panchen Erdeni Qoigyi Gyaibo s'est rendu au ranch Xuelin Duojipo Zhangsibu du comté de Maizhokunggar, de Lhassa. Après avoir écouté la personne responsable de la Coopérative professionnelle du ranch, qui lui a présenté les pâturages, la production, la transformation et la vente de produits laitiers, le Panchen Lama a salué les réalisations remarquables du projet d'élevage communautaire du plateau Qinghai-Tibet depuis sa mise en œuvre.

Les pâturages d'été sont très animés. Les fleurs sauvages lumineuses et les troupeaux de yaks forment les meilleurs paysages des pâturages tibétains. Le 11e Panchen Lama a visité les pâturages à cheval, montrant la vitalité de la jeunesse et un nouvel aspect de sa personnalité.

Mieux s’occuper de l'élevage

Boire du thé au beurre, manger de la viande de yak, et brûler de la bouse de yak... Le yak est un trésor pour les habitants du plateau Qinghai-Tibet. L'élevage du plateau du Qinghai-Tibet, axé sur les yaks, est un moyen important pour les fermiers tibétains et les bergers d'augmenter leurs revenus. En 2012, le projet d'élevage communautaire du plateau de Qinghai-Tibet, recommandé par le Panchen Lama, a reçu un soutien financier de l'État. Il met l'accent sur des problèmes comme la dégradation des prairies naturelles, la dégradation du bétail et la faible productivité de la production animale. Lors de la visite de l'usine de transformation de produits laitiers, le Panchen Lama s'est beaucoup intéressé aux contenants de beurre disposés dans l'atelier. Tenant le long manche, avec un grand intérêt, il s’est mis à doucement battre le beurre. Après avoir observé les produits laitiers de l'usine de transformation laitière, comme le fromage et le yaourt, il a également goûté les produits de lait séché.

Le développement de l'élevage moderne

Le Tibet est un secteur clé pour la Chine dans la mise en œuvre de la protection écologique. Le plateau Qinghai-Tibet est également une zone en Chine qui a interdit le développement de l'industrie lourde. Comment réaliser d’une industrie moderne d'élevage qui allie protection de l'environnement et réduction de la pauvreté, c’est l’œuvre principale de l’exploration actuelle du Tibet. Le ranch s’est adapté à l’environnement du plateau – son traitement des produits animaux petit, léger et simple et localisé permet d’établir une base de reproduction de yak. Maintenant, l’industrie peut traiter 500 kilogrammes de lait de yak par jour. Les ventes annuelles de produits laitiers vont atteindre plus de 600 000 yuans.

À la découverte du Panchen

Les pasteurs locaux et les bergers ont entendu l'arrivée du Panchen Lama, le Bouddha vivant du bouddhisme tibétain, ils ont habillé leur meilleur yak le matin et se sont mis à l’attendre au bord de la route, car ils espèrent recevoir la bénédiction du Panchen Lama. Ils ont aussi offert au Bouddha vivant des bêtes.

Le Panchen Lama aime beaucoup les chevaux. Chaque fois qu’il se rend dans la zone pastorale, il voit des chevaux des bergers et il va les caresser. Dans les vastes prairies du Tibet, le Panchen Lama avance sur sa monture. Ensuite, il est entouré par la foule qui veut obtenir sa bénédiction.

(Rédactrice: Caroline)