Ningxia : une petite histoire en photos d'héritiers du patrimoine culturel immatériel à Yinchuan

Publié le 2021-02-22 à 16:55  |  French.china.org.cn

Fu Zhao'e (au centre), héritière du patrimoine culturel immatériel national, sa fille (à gauche) et son petit-fils font du papier découpé sur le thème du bœuf pour le Nouvel An lunaire chinois à Yinchuan, capitale de la région autonome Hui du Ningxia (nord-ouest de la Chine), le 6 février 2021. 

Les Chinois aiment le rouge et considèrent cette couleur comme un symbole de bonheur et de prospérité. Ils achètent des décorations rouges pour la fête du Printemps en guise de vœux de bonne chance pour la nouvelle année qui vient. Dans la région autonome Hui du Ningxia (nord-ouest de la Chine), les œuvres d'art du patrimoine culturel immatériel de couleur rouge ont rehaussé l'atmosphère de la fête du Printemps. 

Avec leurs caractéristiques ethniques distinctives, la plupart des œuvres de papier découpé de l'ethnie Hui sont inspirées de la vie locale. Les artistes n'utilisent que des ciseaux et des morceaux de papier rouge pour représenter des personnages variés et vifs. Aujourd'hui, les gens utilisent ces papiers découpés pour décorer leur maison et croient qu'ils peuvent apporter chance et bonheur à la famille. 

Le nœud chinois est quant à lui un artisanat traditionnel noué qui sert à exprimer des bénédictions. Sa forme est considérée comme un symbole de retrouvailles, d'amitié et de paix. D'abord ajout décoratif destiné aux vêtements, le nœud chinois servit ensuite à décorer également les maisons. Alors que les jeunes chinois ont maintenant une confiance et une appréciation solides de leur propre culture, un nombre croissant d'entre eux est disposé à apprendre cet élément de la culture traditionnelle chinoise et à le développer. 

Fu Zhao'e, héritière du patrimoine culturel immatériel national, réalise un travail de papier découpé sur le thème du bœuf pour le Nouvel An lunaire chinois à Yinchuan, capitale de la région autonome Hui du Ningxia (nord-ouest de la Chine). 

Wei Minghui (à droite), héritière du patrimoine culturel immatériel, apprend à ses élèves à faire un nœud chinois. 

Photo prise le 6 février 2021 montrant un travail de papier découpé sur le thème du bœuf créé par Fu Zhao'e pour le Nouvel An lunaire chinois. 

Des élèves de Wei Minghui discutent de la technique de nouage du nœud chinois. 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)