Le 11e Panchen Lama participe à un débat des Écritures de haut niveau au monastère de Tashilhunpo

Publié le 2020-10-15 à 13:06  |  China Tibet Online

Le questionneur pose sans cesse des questions, celui qui répond parle librement, et des applaudissements et des questions surgissaient de partout... Récemment, un splendide débat des Écritures de haut niveau a eu lieu au monastère de Tashilhunpo dans la ville de Shigatsé, dans la région autonome du Tibet. Panchen Erdeni Choskyi Gyalpo, membre du Comité permanent du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, vice-président de l'Association bouddhiste chinoise et président de la branche tibétaine de l'Association bouddhiste chinoise, ont participé à ce débat de haut niveau après plusieurs jours de préparation minutieuse.

Pendant des milliers d'années, diverses sectes du bouddhisme tibétain ont formé leurs propres systèmes d'apprentissage et d'éducation uniques au cours de leur long développement. L'étude et le débat des Écritures ont été transmis d'une manière ancienne et unique jusqu'à ce jour, permettant de former un grand nombre de moines éminents dotés d'une grande capacité de réflexion philosophique et de connaissances approfondies. La secte Gelugpa du bouddhisme tibétain a assimilé le système d'apprentissage des autres sectes, et un ensemble de système de gestion de temple strict et standardisé et un système d'enseignement bouddhiste progressif ont ainsi été formés.

Dans la soirée du même jour, après une brève cérémonie bouddhiste, le débat a officiellement commencé. L'éminent moine Kachen Losang Tsultrim s'est avancé et après s'être incliné devant le 11e Panchen Lama, il a retiré lentement son châle de moine et l'a enroulé autour de sa taille. Il a commencé à taper des mains et à poser des questions. Le 11e Panchen Lama assis sur le trône réfléchissait à la doctrine, rappelant les enseignements de Maître Tsongkhapa selon lesquels « la raison est plus importante que les Écritures ». Il a combiné les enseignements classiques avec la pensée logique, utilisant pleinement le raisonnement logique, et avec une expression sûre de lui et une réflexion méticuleuse, il a fourni des réponses fluides et des explications approfondies. Les moines présents ont tous été impressionnés.

Après plus de 20 ans d'études approfondies, le 11e Panchen Lama a une base théorique solide et des connaissances approfondies. Très respecté dans la communauté bouddhiste tibétaine et un grand connaisseur du bouddhisme, Dorje Gyaltsen, (l'actuel Khenpo du monastère de Tashilhunpo) a été impression par la performance du 11e Panchen Lama. Il a répété sans arrêt : « C'est un débat bouddhiste merveilleux, riche et exquis. C'est la première fois que j'entends le débat du Panchen Lama, et dans son processus de débat sur les Écritures, le Panchen Lama est rigoureux dans sa logique, ses propos sont fondés, les questions posées sont philosophiques et ont une signification profonde, et il comprend les principes mystiques du bouddhisme. Je suis très heureux et fier que nous puissions avoir un Rinpoché aussi bien formé dans notre temple. Dans le bouddhisme tibétain, les Rinpochés et les moines ordinaires doivent respecter strictement les rituels religieux traditionnels. Après une étude rigoureuse des Écritures et des débats sur les Écritures pour améliorer leurs acquis bouddhistes, ils obtiennent leur diplôme. Grâce à ce débat, j'ai vu que l'érudition actuelle du Panchen Lama lui vaudra certainement le plus haut degré de bouddhisme à l'avenir. En même temps, j'espère que le Panchen Lama pourra enseigner plus d'Écritures et promouvoir le Dharma pour bénéficier les gens pendant son processus de croissance. »

En tant que l'un des six principaux monastères de la secte Gelugpa du bouddhisme tibétain, le monastère de Tashilhunpo dispose de son propre système d'apprentissage et de son propre système de délivrance de diplômes, ce qui explique sa grande influence parmi les temples bouddhistes tibétains.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)