Protection de l'art du Thangka : le sommet du forum sur l'art du Thangka s’est achevé à Pékin

Publié le 2018-12-07 à 13:55  |  China Tibet Online

Le 25 novembre dernier, le 4e Festival international d'art du Thangka et le sommet de Pékin du forum sur l'art du Thangka ont été clôturés avec succès. Les centaines d’experts et d’érudits chinois et étrangers y ayant pris part ont tour à tour déclaré que ce forum était particulièrement riche en contenu, doté de caractéristiques distinctives et d’un thème très bien défini.
Par rapport à l’édition précédente, le temps fort du forum de cette année est d’avoir débattu autour de diverses difficultés académiques. En 2015, l'Association pour la promotion de la culture tibétaine a proposé le rétablissement et la transmission héréditaire de l'école de peinture Qiwu Gangba. En juillet 2017, elle a commencé à coopérer avec le Centre de recherche sur la tibétologie de Chine afin d’étudier cette école de peinture spécifique.

Lors de la cérémonie de clôture du forum, Han Shuli, vice-président de l'Association pour la promotion de la culture tibétaine et directeur du comité d'experts, a déclaré que force nous était de protéger l'environnement culturel autour de l'art du Thangka et qu’il était nécessaire de préserver les caractéristiques de cet art tout en lui apportant des changements, avant d’ajouter qu’il est obligatoire de conserver l'esprit original de l'art du Thangka en y intégrant le concept de développement qui s’adapte à la marche du temps. Cela dépend, selon lui, des experts et des universitaires présents ce jour-ci pour étudier, synthétiser et préconiser l’art du Thangka de manière plus efficace. 

A la fin du forum, 29 mémoires en tibétain, anglais ou chinois ont été répertoriés dans un recueil intitulé « Oeuvres sélectionnées lors du 4e sommet de Pékin du forum sur l'art du Thangka », rassemblant ainsi une proportion importante des résultats de recherche sur cet art réalisés jusqu’à nos jours.

(Rédactrice: Claire SHENG)