Connaissez-vous ces malentendus sur la médecine tibétaine ?

Publié le 2018-12-03 à 15:13  |  China Tibet Online

Le plateau Qinghai-Tibet enneigé est le plus haut plateau du monde. C’est ici qu’est né un merveilleux trésor de l'industrie pharmaceutique : la médecine tibétaine. Celle-ci porte en elle la longue histoire et la riche culture du peuple tibétain. Après des milliers d'années de développement et d'héritage, les effets fulgurants de la médecine tibétaine sont progressivement reconnus par le reste du monde. Cependant, il existe quelques malentendus sur la médecine tibétaine.

Malentendu 1 : la médecine tibétaine est une branche de la médecine chinoise

L'histoire et les conditions géographiques de tous les groupes ethniques en Chine sont différentes. Leurs coutumes et les habitudes sont aussi différentes. Que ce soit du point de vue de leur système théorique ou de leur contexte culturel, la médecine tibétaine et la médecine chinoise sont différentes et les deux sont indépendantes.

Malentendu 2 : la médecine tibétaine et la médecine chinoise utilisent la même méthode de diagnostic du pouls

Les méthodes de diagnostic du pouls de la médecine tibétaine et de la médecine chinoise sont très différentes et chacune dispose de ses propres caractéristiques. Il existe de grandes différences entre les deux méthodes en termes de travail de préparation, de doigté du pouls, de temps, de l’endroit, du pouls et de l’interprétation du pouls.

Malentendu 3 : la prise de médicaments tibétains peut conduire à un excès de métaux lourds

Si le médicament tibétain utilisé est un médicament conforme aux normes nationales GMP, il n'y a aucun risque que la teneur en métaux lourds dépasse les normes.

Malentendu 4 : tous les médicaments tibétains sont des pilules

Beaucoup de gens qui prennent des médicaments tibétains les prennent sous la forme de pilules et pensent que les médicaments tibétains ne sont disponibles que cette forme posologique. En fait, il existe de nombreux types de préparations pour la médecine tibétaine traditionnelle, dont les catégories essentielles sont les décoctions, les poudres, les pilules, les pommades, les huiles médicamenteuses, les préparations calcinées, les extraits et les liqueurs médicamenteuses. Dans les produits de marque de la médecine chinoise moderne, les pilules sont la forme de dosage la plus commune.

Malentendu 5 : différents produits de la médecine tibétaine de différents fabricants ont le même effet et les mêmes ingrédients

Conformes à la réglementation, les normes des fabricants sont habituellement les mêmes. Mais dans le processus de production actuel, il existe des différences liées aux ingrédients médicinaux utilisés par différents fabricants. Ainsi, il y aura aussi des différences d'efficacité.

Malentendu 6 : le traitement externe de la médecine tibétaine fait référence à la chirurgie

Le concept de traitement de la médecine tibétaine est relativement large. La chirurgie n'est qu'un seul de ces concepts. Le traitement médical externe de la médecine tibétaine utilise des médicaments, des traitements physiques et la chirurgie pour effectuer un traitement depuis l'extérieur du corps. Cette méthode de traitement permet de nettoyer les méridiens, d’activer la circulation sanguine pour éliminer la stase sanguine, d’éliminer le pus et d’éliminer les muscles pourris afin de réaliser les objectifs du traitement de la maladie interne. Les méthodes douces sont la thérapie par frottement, par fumigation, par cuisson électrique, etc., et les méthodes fortes sont les saignées de sang, la moxibustion, etc., et les méthodes radicales sont le coupage, le découpage et l’enlèvement.

( Rédacteur : Samuel )