Dengqen, pays natal des bols en bois

Publié le 2018-09-27 à 10:52  |  China Tibet Online

La commune de Benzilan, située dans la préfecture autonome tibétaine de Dengqen, est reconnu comme la ville natale des bols en bois. Depuis des années, Rurung Yeshe, héritier de l’art du bois, insiste sur l’utilisation de techniques traditionnelles pour fabriquer des bols et autres objets en bois. Il a notamment installé une menuiserie qui a permis de créer des emplois dans la région, et ainsi d’aider les habitants à augmenter leurs revenus.

Après des années d’efforts et d’investissements, Rurung Yeshe est parvenu à concevoir plus de cent types de produits en bois, vendus au Tibet, dans la province du Qinghai et même à l’étranger.

Il faut savoir que la famille de Yeshe tient une entreprise familiale de produits en bois traditionnels depuis des générations. D’après lui, fabriquer un vrai bol en bois traditionnel nécessite une vingtaine d’étapes, toutes obligatoires. Cette fabrication contient de nombreux secrets. Par exemple, il faut utiliser de la laque naturelle et écologique pour le laquage du bois, et le séchage, quant à lui, doit être réalisé dans une pièce à température constante.

En 2004, Rurung a construit son usine de fabrication de bols en bois, puis l’a transformé en véritable entreprise en 2009, ce qui a largement contribué à améliorer les conditions de vie de certains habitants de la région. « La technique de fabrication de bols en bois est un savoir-faire familial très ancien qui nous est transmis depuis sa création. Il m’appartient de continuer cela et de la faire évoluer pour les générations futures. J’envisage notamment de vendre nos bols en bois dans le monde entier afin de faire connaître la commune de Benzilan, notre ville natale. » a déclaré Rurung Yeshe.

(Rédactrice: Caroline)