Les médias chinois d'outre-mer découvrent les trésors culturels nationaux tibétains

Publié le 2018-09-18 à 10:54  |  China Tibet Online

« L'art de Regong se présente sous la forme des thangkas, des peintures murales, des broderies, des sculptures, etc. Il hérite des histoires vivantes du bouddhisme tibétain, et avec un concept esthétique unique, des matières premières uniques et l'essence des coutumes héritées, il écrit son avenir. » Le 11 septembre, Guo Lijun venu d'Australie a déclaré aux journalistes que « ce qui me choque, c'est que de plus en plus de jeunes sont prêts à hériter des trésors de cette nation. Ils héritent consciemment de l'excellente culture de la nation, et ce n'est vraiment pas facile. »

Au cours des derniers jours, 29 médias chinois d’outre-mer de 22 pays et régions et 21 médias nationaux ont participé au voyage à l’activité « Tour de la Chine » au Qinghai 2018 pour les médias chinois d'outre-mer.

Sur les rives du fleuve Longwu, le comté de Tongren, dans la préfecture autonome tibétaine de Huangnan de la province du Qinghai, est connu sous le nom de « Regong », c’est-à-dire « la vallée dorée », c'est le centre culturel et artistique de la région tibétaine d'Amdo. L’opéra tibétain local de Huangnan et l’art des thangkas de Regong ont été reconnus par l'UNESCO comme patrimoine immatériel.

Dans le Centre d’apprentissage de l’art des thangkas de Regong, les représentants des médias sont entrés dans la salle d'étude. Ils ont découvert la connotation culturelle des thangkas et le processus de production et de peinture.

« Aujourd'hui, je suis venu à la ville natale des thangkas, j'ai vu les œuvres des grands maîtres, je pense que c'est très significatif, surtout pour les médias chinois du pays et de l'étranger, qui ont beaucoup profité de cette visite, » dit Guo Lijun, qui ajoute que si le temps le permet, il veut inviter l'art tibétain de Regong à visiter l’Australie, afin que plus de personnes à l’étranger comprennent les trésors culturels du peuple tibétain.

(Rédactrice: Caroline)