Plus de jeunes d’engagent dans les arts tibétains traditionnels

Publié le 2018-08-30 à 10:17  |  China Tibet Online

Le 16e festival du tourisme culturel du Qomolangma à Shigatse, au Tibet, est en cours. Comme point culminant de la journée, les 18 comtés de Shigatse, tels que Namling, Gyangzê et Lhazê, ont présenté des produits du patrimoine culturel immatériel uniques, ce qui a attiré de nombreux citoyens et touristes.

Dans la zone d'exposition du comté de Lhazê, les couteaux tibétains de Lhazê, qui ont une histoire de plus de 1 000 ans, ont attiré de nombreux touristes. En même temps, les guitares de taille différente et aux formes magnifiques ont également reçu une attention particulière. Le son mélodieux du piano a attiré l’attention de tout le monde.

Dans la zone d'exposition du comté de Namling, des artisans vieux, moyens et jeunes ont réalisé sur place des sculptures en bronze, des articles en cuir et des bottes tibétaines.

L'un de ces vieux artistes, Achung, se consacre à la maroquinerie depuis 17 ans. Maintenant, il est un artisan de la société Xianghe Cuir Nationale Co., Ltd. du comté de Namling, et il vend sur place des sacs à dos et des oeuvres faits de ses mains. Il a déclaré : « Mon salaire mensuel est supérieur à 5 000 yuans et mes revenus sont très stables. »

La plupart des artisans comme Achung de la société Xianghe Cuir Nationale Co., Ltd. sont des jeunes. Comme les produits culturels traditionnels intangibles deviennent de plus en plus populaires sur le marché, un meilleur revenu a incité davantage des jeunes à choisir d’étudier les techniques traditionnelles tibétaines.

En outre, lors de cette exposition, les bols en bois de Gyirong, la poterie de Xaitongmoin et l'encens parfumé de Gyangzê et d'autres produits traditionnels intangibles ont également été très populaires.

(Rédactrice: Caroline)