Les agriculteurs de Qonggyai célèbre le « festival Ongkor »

Publié le 2018-08-09 à 10:07  |  China Tibet Online

Le 6 août, le village de Gyaimain, dans le comté de Qonggyai de la ville de Lhoka, dans la région autonome du Tibet, à une altitude moyenne de 4 200 mètres, a célébré la fête annuelle du festival Ongkor. « Ong » se réfère aux cultures, « Kor » signifie « tourner en cercle ». Le « festival Ongkor » a plus de 1500 ans d’histoire, c’est un patrimoine culturel immatériel national. Le « festival Ongkor » signifie de faire le tour des champs en prévision des récoltes. C’est un festival agricole dans la région autonome du Tibet qui souhaite une récolte exceptionnelle.

Les moines du temple Janye soufflent dans les trompettes, et le « festival Ongkor » a officiellement commencé.

Un villageois dit que le « festival Ongkor » n’a généralement pas de date fixe dans le village, anciennement, le sorcier local responsable de faire fuir la grêle (« Aba », son nom commun le Lama de la grêle) la détermine. La durée du festival varie.

Cette année, plus de 260 personnes ont participé au grand événement du tour des champs. Ils étaient habillés en costumes de fête et des hommes avec des couteaux tibétains et des jeunes filles portant des parapluies et des livres épais sont venus de tous les coins du village au temple Janye, et se sont alignés autour des champs.

 

Le lendemain, les villageois se sont rassemblés dans le nord du village pour un linka. Ils ont également organisé des compétitions de chant et de tir à la corde qui ont duré pendant sept jours.

Le sorcier local responsable de faire fuir la grêle, l’« Aba », est maintenant joué par les moines du temple Janye.

Les villageois soufflent dans des conques blanches.

Un villageois tenant un « Dada » (une bande de bois enveloppé dans du tissu coloré).

(Rédactrice: Caroline)