Chengdu : une foire aux objets Bouddhistes tibétains

Publié le 2018-07-06 à 10:51  |  China Tibet Online

Le temple du marquis Wu est un site culturel à visiter à Chengdu, une ville connue pour la culture Shu à la période des Trois Royaumes. A quelques pas de là se trouvent deux rues convergentes : la rue transversale du temple du marquis Wu et la rue transversale du pont Ximian où près de 100 magasins exposent des objets de style tibétain. D'où le surnom attribué au temple "Barkhor à Chengdu" (le Barkhor est un secteur de rues à proximité du temple du Jokhang à Lhassa). Les objets bouddhistes produits localement à Chengdu, au Tibet, ou importés du Népal sont rassemblés ici pour être distribués dans les régions tibétaines. En photo : un magasin d'objets bouddhistes dans la rue transversale du temple du marquis Wu.

Dans un magasin bouddhiste de la rue du temple du marquis Wu, Torgy, propriétaire du magasin, dessine une peinture de thangka de la région de Regong. La peinture sera achevée en environ deux mois et le prix sera fixé à trente mille yuans (presque 4 000 euros) après encadrement. Restaurants, cliniques, magasins de vêtements et librairies sont tous adaptés aux coutumes tibétaines et sont faciles d'accès, ce qui rend la vie de Torgy très confortable.

En photo : les statues de Bouddha chez Torgy, toutes fabriquées dans les usines de Chengdu et qui seront distribuées aux monastères de la région tibétaine.

Dans un magasin où sont accrochées des peintures Thangka de la lignée bouddhiste Kagyü, le beau-frère du propriétaire du magasin vient d'allumer un encens dont le parfum remplit rapidement la pièce. La famille de Tenzin Tashi, le propriétaire, est originaire du village de Gama (dans la préfecture de Changdu de la province du Tibet). Tenzin Tashi a suivi le maître Ngama Delek durant trois ans au cours desquels il a appris à maîtriser les techniques de peinture de Thangka. À son arrivée dans la province du Sichuan, Tenzin Tashi a créé sa propre entreprise : Karma-Sargbris Thangka Culture.

La boutique de Tenzin Tashi est ouverte depuis plusieurs années maintenant et, en plus d'exposer et de vendre des œuvres de Thangka de la lignée bouddhiste Kagyü, elle fournit également des pigments minéraux ainsi que des services de design culturel et créatif tibétain.

Dans ces deux rues, on trouve également de nombreux magasins d'objets bouddhistes fabriqués au Népal. Dorji, propriétaire de statues bouddhistes réalisées au Népal, vient de la préfecture autonome tibétaine et qiang d'Aba de la province du Sichuan. Son magasin a ouvert en 2008 et s'est progressivement agrandi au fil des années. Les statues de Bouddha fabriquées au Népal sont généralement vendues à des monastères, des familles tibétaines ou des bouddhistes d'origine non tibétaine.

Une belle statue bouddhiste tibétaine en vitrine.

Des moines tibétains achètent des objets religieux.

(Rédactrice: Caroline)