La tournée du président Xi Jinping en Afrique renforce l'amitié et la coopération sino-africaines (experts)

Publié le 2018-08-07 à 10:50  |  French.xinhuanet.com

BEIJING, 3 août (Xinhua) -- La récente tournée du président chinois Xi Jinping en Afrique a revitalisé le développement des pays africains et renforcé la coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et l'Afrique, selon plusieurs hommes politiques et experts africains.

Durant sa tournée, le président Xi a évoqué le développement des relations bilatérales avec les dirigeants de quatre pays africains (Sénégal, Rwanda, Afrique du Sud et Maurice) et présenté la politique africaine de la Chine, ce qui a élargi le consensus sur l'amitié et l'unité entre la Chine et l'Afrique et renforcé la coopération sino-africaine.

Herman Musahara, professeur au département d'économie de l'Université du Rwanda, a souligné l'importance de la visite du président Xi, affirmant qu'elle renforçait le lien Chine-Afrique dans tous les domaines et apportait des opportunités de coopération mutuellement bénéfique entre les deux parties.

La Chine peut faire office de partenaire crédible pour aider l'Afrique à rattraper son retard en termes d'infrastructures et d'industrialisation. Elle peut se servir de sa propre expérience pour aider l'Afrique à réaliser son développement économique, a estimé M. Musahara.

Selon un rapport du média congolais AfricaNews TV, la tournée africaine du président Xi a resserré les liens de haut niveau entre les deux camps, ce qui permettra d'intensifier la coopération dans les affaires régionales et internationales.

Au cours de sa visite, M. Xi et ses hôtes africains ont assisté à la signature de quelque 40 documents de coopération, dont plusieurs grands projets qui s'annoncent bénéfiques pour les peuples de chaque camp.

Pour Kader Diop, professeur au département de journalisme de l'Université de Dakar, l'aide chinoise à l'Afrique ne se limite pas à un pays en particulier mais porte sur le développement du continent dans son ensemble.

Lors de la visite du président chinois, le Sénégal est devenu le premier pays d'Afrique de l'Ouest à signer le document sur la coopération dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", ce qui permettra selon M. Diop de promouvoir l'application du Plan Sénégal Emergent (PSE), un modèle de développement établi par le gouvernement sénégalais pour guider les politiques économiques et sociales du pays à moyen et long terme.

Gerishon Ikiara, maître de conférences en économie internationale à l'Université de Nairobi, a souligné les progrès remarquables accomplis dans le développement économique des pays africains grâce à leur coopération approfondie avec la Chine. Ces exemples de succès démontrent les résultats positifs des efforts conjugués sur l'initiative "la Ceinture et la Route", a-t-il affirmé.

Pour Ismael Buchanan, chef du département d'économie et de gouvernance à l'Université du Rwanda, la Chine va jouer un rôle important dans la préservation de l'intérêt global des pays en développement, en faisant avancer le développement socio-économique de l'Afrique et en préservant la sécurité et la stabilité en Afrique subsaharienne.

Cette année est décisive pour le développement des relations sino-africaines. Après la tournée du président Xi, le sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) aura lieu en septembre. Les communautés africaines espèrent que celui-ci aboutira à de nouvelles mesures et créera de nouvelles opportunités pour renforcer encore davantage la coopération Chine-Afrique dans son ensemble.

(Rédactrice: Caroline)