La Chine ne fera jamais de réformes sous la pression des Etats-Unis (expert)

Publié le 2018-07-20 à 11:13  |  French.china.org.cn

La Chine ne cédera pas aux tactiques américaines, et la « balle est toujours dans le camp des Etats-Unis », ont affirmé des officiels et des experts chinois jeudi, alors que le haut conseiller économique du président états-unien Donald Trump a accusé la Chine de ralentir les efforts pour résoudre le conflit commercial entre les deux pays.

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a indiqué lors d'une conférence de presse jeudi que la Chine s'efforçait de résoudre les différends avec la plus grande sincérité et la plus grande patience possible, précisant que le pays avait tout tenté pour éviter une escalade des tensions commerciales.

Le directeur du Conseil économique national de la Maison-Blanche, Larry Kudlow, a déclaré jeudi dans un entretien avec VOA (Voice of America) que la Chine refusait de modifier ses politiques de transfert de technologie et autres politiques commerciales. Il a également affirmé que c'était la Chine qui ne souhaitait pas conclure d’accord et qui retardait tout avancement, arguant que la balle était maintenant dans le camp chinois.

Le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng, a indiqué lors d'une conférence de presse jeudi que c'était le manque de fiabilité des Etats-Unis et le fait qu’ils n’aient pas tenu parole qui ont fermé la porte à des négociations bilatérales.

« Différents responsables états-uniens ont affirmé que la Chine était responsable de l'échec des négociations, ce qui n'est pas cohérent avec les faits », a affirmé M. Gao, soulignant la tenue de plusieurs sessions de dialogue entre les autorités chinoises et états-uniennes qui ont même conduit à un accord pour éviter une guerre commerciale.

La porte-parole Hua Chunying a également déclaré que même s'il était globalement reconnu que les Etats-Unis ont toujours manqué à leur parole, il est toujours choquant de voir un responsable états-unien rendre la situation plus confuse, et ce devant le monde entier.

« Les Etats-Unis devraient se rendre compte que nous sommes maintenant au XXIe siècle, que la mondialisation s'est approfondie et qu'ils seront cette fois-ci confrontés à la Chine. Les Etats-Unis devraient arrêter de jouer à Don Quichotte », a lancé Mme Hua.

Shi Yinhong, directeur du Centre des études américaines à l'Université Renmin de Chine, a déclaré que « la Chine avait fait d'énormes efforts dans les négociations précédentes avec les Etats-Unis, mais la Chine ne cédera jamais à leurs tactiques déplacées ».

La tentative de Donald Trump de changer le système économique de la Chine ne réussira jamais et la Chine ne fera jamais de réformes sous la pression des Etats-Unis, a affirmé M. Shi.

Wang Yiwei, directeur de l'Institut des affaires internationales de l'Université Renmin de Chine, a indiqué que les Etats-Unis avaient conçu les règles et les normes de l'OMC (Organisation mondiale du commerce) pour les pays en développement. Mais après avoir été témoins des progrès de la Chine en matière de technologie et d'économie, ils accusent maintenant la Chine de violer les règles du marché et de détruire les règles.

« Leur attitude incohérente montre leur échec à admettre que le développement de la Chine a dépassé leurs attentes », a déclaré M. Wang.

Un leader de l'innovation 

Au total, 3,1 millions de demandes de brevet ont été déposées dans le monde en 2016, soit une augmentation de 8,3% par rapport à 2015. Environ 1,3 million de ces demandes de brevets ont été déposées auprès de l'Office national de la propriété intellectuelle de Chine, un record pour n’importe quel bureau de brevets en une seule année, a rapporté l'agence de presse Xinhua.

Le nombre de demandes de brevet déposées par la Chine en 2016 est supérieur au total combiné déposé la même année aux Etats-Unis, au Japon, en Corée du Sud et en Europe, selon l’article de Xinhua.

M. Wang a exhorté les Etats-Unis à prouver que la Chine avait violé les règles de propriété intellectuelle et forcé les entreprises états-uniennes en Chine à remettre des secrets technologiques.

Mme Hua a déclaré lors de sa conférence de presse tenue mercredi que « chaque innovation que nous avons aujourd'hui a été réalisée grâce à la sagesse collective de nos 1,3 milliard de citoyens et à un travail acharné, et non pas par le vol ».

Elle a également noté que l'ancien secrétaire au Trésor états-unien, Larry Summers, avait raison lorsqu'il a avancé que le leadership des entreprises chinoises dans certaines technologies n'était pas le résultat d'un vol contre les Etats-Unis. Cela provient de formidables scientifiques en sciences fondamentales.

(Rédactrice: Caroline)