Shannan, Tibet : un villageois qui gagne bien sa vie pense toujours à ses co-villageois

Publié le 2021-02-18 à 10:10  |  China Tibet Online


En photo : l'activité de dons.

Récemment, 134 villageois du canton de Gyaimain sortis de la pauvreté, et 149 personnes du village de Tashi, du comté de Qonggyai, de la ville de Shannan, de la région autonome du Tibet, ont reçu du riz, de la farine, des bouteilles chaudes, des fours à vapeur en acier inoxydable et d'autres cadeaux de condoléances d'une valeur totale de plus de 16 000 yuans. De plus, 10 personnes en situation d'extrême pauvreté prises en charge par le gouvernement, dispersées dans le canton, ont reçu des vêtements résistants au froid. Le donateur s'appelle Nyima Chozong, une villageoise du village de Tashi, sa ville natale.


En photo : Nyima Chozong en train de mettre de nouveaux vêtements pour le vieux Chath.

En raison de la pauvreté de sa famille, Nyima Chozong ne s'est jamais enrollée à l'école, mais elle n'abandonna pas. Après des années de dur travail, elle a finalement pu changer son destin : elle est retournée dans sa ville natale pour créer une entreprise. Avec l'aide du gouvernement du comté et du canton et de l'équipe d'aide du village, elle a créé en juillet 2019 l'entreprise Qonggyai Pingruo Water Mill Tsampa Co., Ltd qui a pour activité principale de produire de la tsampa noire, de la tsampa blanche et de la farine aux haricots noirs moulues sur pierre. La société a embauché 8 personnes en état de pauvreté enregistrées du village de Tashi, avec un salaire mensuel moyen de 3 000 yuans par personne. En tant que pionnière du développement économique du village, elle pense toujours à partager sa réussite aux co-villageois de Tashi, qui étaient en lutte contre la pauvreté.


En photo : certains des villageois employés dans l'entreprise de Nyima Chozong.

(Rédactrice : Claire SHENG)